dimanche  14  juillet  2024 

Artisanat du Cuir à Tétouan

cuir 1Photo : échoppes de fabricants de « Belgha »  années 1910. 

 

cuir 2Photo : Artisan de Maroquinerie à Tétouan.

Le cuir à Tétouan : 500 ans d’histoire

la médina de Tétouan a acquis une notoriété  dans le travail du cuir. Toujours pratiquée, cette activité remonte à l’époque de la fondation de la cité au XVème siècle : les tanneries s’installèrent  dans plusieurs sites aux extrémités du noyau premier de la ville avant de se localiser définitivement au Nord à l’Est de BabMkaber. Les Mudéjares expulsés de l’Andalousie ainsi que les Morisquespoursuivirent la tradition artisanale andalouse notamment à Tétouan.

Les tanneries : Dar Eddbagh

Actuellement, c’est un espaceà ciel ouvert d’environ 2750 m², en forme de L, ayant deux accès. Le premier,  donne sur le quartier des artisans El Kharrazin, facilitant la livraison aux ateliers attenants ; le second,  s'ouvre à l’extérieur parune porte a proximité deBab al-Mkaber, permettant ainsi, aux marchands de peaux d'acheminer directement la matière première aux tanneurs qui utilisent quelques 380 fosses pour travailler leur produit.  

Le quartier des artisans du cuir : El Kharrazin 

Ce quartier qui comportaitune centained’échoppes,  rassemblait autrefois,  les artisans du cuir de Tétouan, essentiellement des fabricants de chaussures traditionnels pour hommes « Belgha  »  et pour femmes « Sebbat » de couleur rouge typique et le « Cherbil » d’intérieur, de « Zaaboula » une sorte de sacoches pour les ruraux, de ceintures et autre objets en cuir.

Actuellement de nombreux ateliers sont transformés en boutiques s’adonnant au commerce des produits de la maroquinerie de provenance extérieure, de Fès ou de Marrakech. 

Caractéristiques des produits  de Tétouan :

Les techniques du tannage traditionnel ainsi que la teinture ont donné au cuir travaillé à Tétouan un aspect et une couleur jaune citrin bien particulière dite « Ziouani ».  ce type de cuir est destiné à la fabrication de chaussures traditionnelles « Belgha ».

Tétouan fut connue par l’art de la broderie sur cuir, en fil d’or , d’argent ou d’appliques en cuir découpés et teint de couleurs différentes, rouge, bleu, noir, blanc ou vert qui ressortent agréablement sur le fond noisette du cuir.  Les motifs  usuels sont  géométriques ou floraux de forme hexagonale ou losangique, agrémentés d’étoiles angulaires à huit branches. Les ornements tracés au fer chaud sont aussi répandus dans la maroquinerie à Tétouan.

Les artisans créateurs d’hier et d’aujourd’hui :

On recense actuellement, 25 tanneurs actifs et plus de 60 artisans du cuir dans la médina, certains maitres- artisans « maalems »ont acquis une renommée à l’échelle régionale et nationale.

cuir 3Photo: Les tanneries de Tétouan 2017.

 

cuir 4Photo : « Zaaboula » Sacoche de Tétouan.