dimanche  14  juillet  2024 

La chambre régionale d’artisanat Tanger-Tétouan -Al Hoceima : Succursale de Tétouan

La ville de Tétouan, et en particulier sa médina, cité touristique et culturelle par excellence, figure parmi les 5 villes historiques marocaines où l'artisanat n'est pas seulement un métier, mais aussi un art et une forme d'expression identitaire qui puise dans l’héritage Maroco-andalou et confirme la vocation de la ville où le métier d'Artisan ne cesse de se développer et de s'améliorer.
La ville de Tétouan s’est dotée en 1963 d’une chambre d’artisanat qui fut une des plus actives. En 2015, et selon le nouveau découpage régional, la Chambre d’artisanat de la région de Tanger Tétouan Al Hoceima. Fut créé siégeant à Tanger.
La chambre d’artisanat est un établissement public à caractère professionnel, dotés de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Représentant des artisans, des entreprises d’artisanat des coopératives d’artisanat relevant de son ressort territorial, auprès des pouvoirs publics, elle est placée sous la tutelle de l’Etat, lequel a pour objet de faire respecter, par les organes de la chambre, les dispositions de la loi, en particulier celles relatives aux missions qui leur sont dévolues, et de veiller à l’application des textes législatifs et réglementaires relatifs aux établissements publics.
Elle est également soumise au contrôle financier de l’Etat applicable aux établissements publics en vertu de la législation et de la réglementation en vigueur.

Missions et attributions :

1- Le répertoire des entreprises et des coopératives d’artisanat et des artisans :

les chambres d’artisanat tiennent, dans le cadre de leur ressort territorial, un répertoire des entreprises et des coopératives d’artisanat et des artisans. Les conditions et les modalités de tenue dudit répertoire sont fixées par voie réglementaire.

  • 2-Mutualisation en matière de prestation de services et de soutien aux artisans, aux entreprises et coopératives d’artisanat :
    Créer des centres agréés de comptabilité et de gestion, dont les services profiteront aux artisans, aux entreprises et coopératives d’artisanat et aux associations professionnelles œuvrant dans le secteur de l’artisanat ;
  • Créer une cellule d’animation économique en vue d’accompagner les investisseurs dans le secteur de l’artisanat et assurer leur accompagnement, d’assister et d’orienter les artisans, les entreprises et les coopératives d’artisanat, et les associations professionnelles œuvrant dans le secteur de l’artisanat, pour améliorer la gestion de leurs activités ;
  • Vulgariser les données scientifiques, techniques et économiques afférentes au secteur de l’artisanat au profit des artisans et des entreprises et coopératives d’artisanat;
  • Réaliser des études de nature à les aider à assumer les missions qui leur sont dévolues.

3- Formation professionnelle et formation continue :

  • Assurer un rôle de représentation des artisans, des entreprises et coopératives d’artisanat au sein des conseils qui veillent à l’évaluation de la gestion générale des établissements de formation professionnelle relevant du ressort territorial de chaque chambre, dans le but de contribuer à sauvegarder la qualité de la formation et son adéquation avec les besoins du marché de l’emploi ;
  • Participer à l’encadrement des centres de formation professionnelle ;
  • Créer des centres de formation par apprentissage et participer à leur gestion;
  • Contribuer à la préparation et à l’élaboration des programmes de la formation professionnelle résidentielle ;
  • Evaluer les besoins en matière de formation continue au profit des artisans et des entreprises et coopératives d’artisanat et y participer;

4- Promotion et commercialisation :

  • Appui à la commercialisation des produits d’artisanat;
  • Appui à la commercialisation des produits d’artisanat en milieu rural ;
  • Organisation d’expositions (foires, salons...) dont celles à caractère permanent, ainsi que de manifestations et de concours ayant trait à la promotion du produit ;
  • Participation, l’encouragement à l’attrait des acquéreurs des produits de l’artisanat et l’encadrement desdits acquéreurs lors de leurs visites de prospection ;
  • Organisation des actions de promotion et de publicité en faveur des produits de l’artisanat.

5- Intermédiation entre les autorités publiques, les artisans, les entreprises et les coopératives d’artisanat :

  • Assumer le rôle de coordonnateur entre les artisans, les entreprises et les coopératives d’artisanat, les pouvoirs publics et les collectivités locales ;
  • Soumettre à l’autorité gouvernementale compétente les propositions et doléances des artisans, des entreprises et des coopératives d’artisanat;
  • Assumer le rôle de médiation et d’arbitrage entre les professionnels conformément aux dispositions de la loi n° 08-05 abrogeant et remplaçant le chapitre VIII du titre V du code de procédure civile promulguée par le dahir n° 1-07-169 du 19 kaada 1428 (30 novembre 2007);
  • Formuler des avis sur les modifications à apporter à tout texte législatif ou réglementaire pouvant avoir des incidences sur leurs activités et, de manière générale, sur toutes les questions se rapportant au secteur de l’artisanat.

6- Représentation des intérêts des artisans, des entreprises et des coopératives d’artisanat, les chambres d’artisanat sont chargées :

  • Veiller sur les intérêts des artisans, des entreprises et des coopératives d’artisanat ;
  • Encourager les artisans et les entreprises et les coopératives d’artisanat à s’organiser dans le cadre de groupements économiques ;
  • Encourager les artisans et les entreprises d’artisanat à s’organiser sous forme d’associations professionnelles et de coopératives, et organismes professionnels afin de pouvoir développer leur potentiel, tout en les motivant pour y adhérer.

7- Infrastructures communes de production, les chambres d’artisanat sont chargées :

  • Procéder à l’évaluation des besoins en matière d’infrastructures dans leur ressort territorial en s’appuyant sur les desiderata des artisans et des entreprises et des coopératives d’artisanat et les soumettre à l’autorité gouvernementale compétente et aux collectivités locales concernées ;
  • Contribuer au suivi des étapes de réalisation des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial ;
  • Participer à la commercialisation des locaux, des lots et espaces créés au sein des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial ;
  • Contribuer aux campagnes de publicité et de promotion en faveur des infrastructures dédiées au secteur de l’artisanat dans leur ressort territorial ainsi qu’à la promotion commerciale des produits d’artisanat au sein desdites structures.

8- Prendre part, sur le plan national, régional, provincial ou local, à toutes les actions se rapportant aux plans et options se rapportant à leurs activités ;

9- Contribuer à la préservation du patrimoine national et à la sauvegarde du produit artisanal;

10- Etablir des conventions de jumelage et d’échange d’expertise et d’expériences avec les organismes professionnels nationaux et étrangers;

11- Contribuer à la protection de l’environnement;

12- Contribuer à l’appui de l’investissement et de l’emploi.

chambre artisanat 1

chambre artisanat 2

chambre artisanat 3

chambre artisanat 4

chambre artisanat 5

chambre artisanat 6