Jeudi 24 Septembre 2020
ArabicFrancais (Fr)

SM le Roi et le Chef de l’Etat français visitent le complexe portuaire Tanger-Med

activ roy 20092015 2

 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président français, SEM. François Hollande, ont visité dimanche à la province d’Al Fahs Anjra le complexe portuaire Tanger-Med, une plate-forme valorisant la vocation du Royaume du Maroc en tant que pôle d’échanges entre l’Europe et l’Afrique, la Méditerranée et l’Atlantique.

La construction de Tanger Med, lancée en 2001, illustre l’effort du Maroc pour moderniser rapidement ses infrastructures et désenclaver le nord du pays. Le projet Tanger Med dans son ensemble est un port d’éclatement pour les porte-conteneurs 4 opérant sur la route maritime du « tour du monde ». Il relie le Maroc, non seulement à l’Europe, mais aussi aux grands réseaux mondiaux, au carrefour de la ligne sud-nord vers l’Europe et de la ligne est-ouest vers Gibraltar et l’Atlantique.

Le complexe portuaire de Tanger Med regroupe :

  • le port Tanger Med I qui comprend deux terminaux à conteneurs, un terminal ferroviaire, un terminal hydrocarbures, un terminal marchandises diverses et un terminal véhicules,
  • le port Tanger Med II, qui comprendra deux terminaux à conteneurs,
  • le port Tanger Med Passagers, qui comprend les zones d’accès et d’inspections frontalières, les quais d’embarquements passagers et TIR (transport international routier), les zones de régulations, et la gare maritime,
  • la zone franche logistique (Medhub),
  • le centre d’affaires « Tanger Med Port Center » (TMPC), conçu par l’architecte Jean Nouvel.

 Le port Tanger Med est le 5ème port méditerranéen et le 3ème port d'Afrique (après Port Said en Egypte et Durban en Afrique du Sud). Le Maroc a été également classé à la 16ème place en 2014 en termes de connectivité maritime par la CNUCED (organe des Nations Unies chargé du commerce international) alors qu’il n’occupait que la 84ème place avant la mise en exploitation du port de Tanger Med.

 

Source : MAP

 

 

Lancement par les deux Chefs d’Etat des travaux du chantier de l’Institut de Formation professionnelle aux Métiers des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (IFMÉREÉ).

 

 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président de l’Etat Français, SEM. François Hollande, ont procédé, dimanche à la Commune urbaine ''Gueznaya'' (Préfecture de Tanger-Assilah), au lancement des travaux de construction de l’Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMEREE).

Le projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique du Maroc qui prévoit de faire passer la part des énergies renouvelables dans la production électrique de 19% en 2010 à 42% en 2020. Les investissements consentis, notamment dans le solaire et l’éolien, témoignent de la volonté du Royaume du Maroc d’entamer sa transition énergétique. S’en suivent des besoins importants de formation professionnelle afin de répondre aux compétences recherchées par les entreprises du secteur et améliorer l’employabilité des candidats aux 50.000 emplois estimés d’ici à 2020. Dans cette optique, le ministère de l’éducation et de la formation professionnelle (MENFP) a prévu la mise en place de trois Instituts de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (IFMEREE) à Oujda, Ouarzazate et Tanger. En réponse aux besoins anticipés par les professionnels du secteur, les instituts formeront des techniciens dans six spécialités : exploitation et maintenance d’éoliennes, installation et maintenance du matériel solaire thermique et photovoltaïque, maintenance et exploitation de l’électricité solaire thermodynamique (CSP), efficacité énergétique, exploitation du gisement du biogaz, valorisation du biogaz.

 

Source : MAP

 

SM le Roi et le Président français inaugurent à Tanger l’atelier de maintenance des Trains à Grande Vitesse

activ roy 19092015 22

 

SM le Roi, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président de la République française, SEM. François Hollande, ont procédé, samedi au quartier M’Ghogha à Tanger, à l'inauguration de l’atelier de maintenance des Trains à Grande Vitesse, un projet structurant favorisant le transfert de technologies et de savoir-faire entre les deux pays, réalisé pour un investissement global de 640 millions de DH.

L’atelier de maintenance est conçu et réalisé par AREP (filiale de la SNCF) pour le compte de l’ONCF (Office National des Chemins de Fer marocains). En mai 2015, a été créée la « Société marocaine de maintenance des rames à grande vitesse », dédiée à la maintenance des rames à grande vitesse (RGV) et détenue par l’ONCF à 60% et par la SNCF à 40%. Un contrat de maintenance lie cette société et l'ONCF pour une durée de 15 ans. Un contrat de prestations liera cette société à la SNCF pour 15 ans. La réparation des pièces et l’assistance technique ont été confiées à la SNCF. Masteris (SNCF) et Alstom seront sous-traitants pour les pièces détachées.

 

Source : MAP

   

 

Devant SM le Roi et Président Français, Signature d'un accord bilatéral portant sur la formation de 50 imams français au Maroc

 

 

En présence des deux Chefs d’Etat, La Signature de l’accord sur la formation des imams par M. Laurent FABIUS, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et par M. Ahmed TOUFIQ, Ministre des Habous et des Affaires islamiques. L’accord prévoit la formation de 50 imams par an vise à contribuer à l’émergence d’un islam d’ouverture et de tolérance en France. Pour l’heure, le Royaume forme déjà de nombreux cadres religieux pour les mosquées de Guinée, de Côte d’Ivoire et du Mali, à l’Institut Mohammed VI inauguré en Mars dernier, où la formation est déjà dispensée à plusieurs étudiants français.

 

Source : MAP

 

SM le Roi donne à Tétouan le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2015-2016 et lance l'Initiative Royale "Un million de cartables"

 

 

 Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a donné, jeudi à l'école "Sidi Ahmed El Bekkal" au quartier El Barbourine-Dersa à Tétouan, le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2015-2016, et lancé l'Initiative Royale "Un million de cartables" qui bénéficiera cette année à près de 4 millions d'élèves.

L’Initiative Royale «Un million de cartables» s’inscrit dans le cadre de la continuité des efforts de réforme et de réhabilitation du système éducatif, lancée par le Souverain en 2008 et reconduite chaque année depuis . Aussi, Sa Majesté a lancé la vision stratégique pour la réforme de l'Ecole marocaine (2015-2030), élaborée par le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique.

 

 

 

Le Souverain a procédé également à la remise de 25 minibus de transport scolaire au profit des communes rurales Souk Lakdim, Seddina, Bni Leith, Jbel Lahbib, Ain Lahcen, Dar Ben Kerich, Zaouiet Sidi Kacem, Beni Yder, El Kharroub, Sahtrienne, Bni Harchen, et des collectivités ethniques El Alaouiya et Iferten. Ces minibus, acquis dans le cadre d'un partenariat entre l'INDH, le Ministère de l'Intérieur (Direction des Affaires Rurales) et l'Agence pour la Promotion et le Développement du Nord (APDN), auront un impact significatif en termes d'amélioration des conditions de scolarité et de lutte contre la déperdition scolaire des élèves des zones rurales cibles relevant de la province de Tétouan.

L’initiative Royale a mobilisé cette année des investissements de l'ordre de 341 millions de dirhams, elle concerne l'ensemble des provinces et préfectures du Royaume et profite aux élèves de l'enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée au monde rural (63%). Elle s'inscrit dans une démarche solidaire, axée sur la consolidation de la dimension sociale des réformes profondes en cours dans plusieurs secteurs clés qui touchent directement le quotidien des citoyens.

 Source : MAP

   

Page 5 de 6