Jeudi 24 Septembre 2020
ArabicFrancais (Fr)

Tanger: SM le Roi lance deux projets initiés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité

tanger--activite-royale1

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, jeudi à la préfecture Tanger-Assilah, au lancement des travaux de construction de deux Centres dédiés respectivement à l'éducation et à la formation de personnes souffrant d’un handicap auditif et à la prise en charge individualisée des patients souffrant de conduites addictives.

 

Mobilisant des investissements de l’ordre de 17 millions de dirhams (MDH), ces projets confirment, une fois de plus, l'intérêt qu’accorde le Souverain à l’épanouissement et à l’insertion socio-professionnelle des personnes en situation d'handicap et à la préservation des jeunes, notamment ceux issus des familles démunies, de toute déviance ou aléa social.

Ils seront réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec la Wilaya de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et l’Agence de promotion et de Développement des provinces du Nord du Royaume (APDN).

Première structure d’éducation et de formation dédiée aux personnes souffrant d’un handicap auditif au Maroc, le Centre pédagogique pour la réhabilitation auditive, qui sera réalisé au quartier Bni Makada, offrira aux personnes bénéficiaires un espace adapté d’accueil, favorisant leur épanouissement et leur insertion socio-professionnelle.

Faisant partie intégrante des programmes sociaux et solidaires menés par la Fondation, axés sur le renforcement des capacités propres des populations cibles à réaliser leur intégration socio-professionnelle, ce projet inédit permettra le dépistage précoce de déficiences auditives chez les enfants, ainsi que la prise en charge médicale des enfants concernés.

Il participera également à la scolarisation et à l’éducation spécialisées de ces enfants (2 ans -18 ans), et à la formation des jeunes adultes dans des métiers adaptés et pourvoyeurs d’emploi.

Prévu sur un terrain de 2.823 m2, le futur Centre abritera un pôle médical comportant des salles de prothèses auditives, de dépistage, de rééducation orthophonique, de musicothérapie et de soin. Il comprendra également un pôle pédagogique (préscolaire, primaire, collège, lycée), un pôle formation (ateliers d’informatique et d’infographie, de coupe couture, d’art plastique, de pâtisserie et de coiffure et esthétique), un pôle administratif, une salle de lecture/médiathèque, et un terrain omnisports.

Ce Centre, qui mobilise des investissements de l’ordre de 12 millions de dirhams sera réalisé dans un délai de 24 mois. Sa gestion sera assurée dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de l’Education nationale, le ministère de la Santé, l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail, et des associations spécialisées.

Second projet lancé en ce jour par le Souverain est celui de la construction au quartier Mghogha, d’un Centre d’Addictologie, le troisième du genre réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de la ville du Détroit.

Outil privilégié de soins, de sensibilisation, de diagnostic, de prévention, et d’accompagnement psycho-social, ce Centre (5 MDH) s'inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les conduites addictives mis en œuvre sur Hautes instructions Royales par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec les ministères de la Santé et de l'Intérieur.

Ce programme national vise à prémunir les jeunes contre l’usage des substances psychoactives, améliorer la qualité de la prise en charge des personnes addictives particulièrement les consommateurs de drogue, l’accessibilité aux structures de prise en charge, ainsi qu’à encourager l’implication de la société civile et les départements sociaux dans les problématiques de l’addiction.

A l'instar de ceux réalisés par la Fondation à Casablanca, Rabat, Oujda, Nador, Marrakech, Tétouan et Tanger (quartiers Bni Makada et Hay El Jadid), le futur Centre d’addictologie développera des actions de sensibilisation et de prévention contre l'usage des stupéfiants, assurera la prise en charge individualisée, médicale et sociale des personnes souffrant d'un comportement addictif, et œuvrera en faveur d'une implication effective des familles dans les actions de prévention.

Il aura également pour objectifs la réinsertion sociale des personnes concernées, ainsi que l'encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques.

Réalisé sur un terrain de 1.500 m2 dans un délai de 18 mois, le Centre d’addictologie du quartier Mghogha devra comporter un pôle d'accompagnement social et de réduction des risques et un pôle médical.

A cette occasion, SM le Roi, que Dieu L’assiste a présidé la cérémonie de signature d’une convention relative à la gestion des Centres d’addictologie, réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans différentes régions du Royaume.

Cette convention a été signée par MM. El Houssaïne Louardi, ministre de la Santé, Mohamed El Azami, membre du Conseil d'administration de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, et Mohammed Essalhi, président de l'Association nationale de réduction des risques de drogues "RdR-Maroc».

 

Source : MAP

 

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, a accompli la prière du vendredi 01 juillet 2016 à la mosquée "Mohammed V" à Tanger.

priere 01 juillet2016

L'imam a entamé son prêche en soulignant que le Tout-Puissant a préféré certains prophètes à d'autres, certains endroits à d’autres et certains jours et nuits à d’autres, précisant que la plus glorieuse des nuits de toute l’année reste la Nuit bénie du destin (Lailat Al Qadr), qui est "meilleure que milles mois".

Qualifiée par Dieu de nuit de bien, "Lailat Al Qadr" est appelée ainsi pour sa grandeur et son honneur, a souligné le prédicateur, précisant que le saint Coran a été descendu durant cette nuit bénie, par un ange considéré, sur un prophète respecté et pour une Oumma estimée.

Durant cette nuit descendent les Anges ainsi que l'Esprit, par permission de leur Seigneur, et demandent pardon aux fidèles, morts et vivants, a expliqué l’Imam, ajoutant que le Tout-Puissant accorde, durant cette nuit, sa bénédiction, son salut et son pardon pour ceux qui l’ont célébré dans la foi et la sincérité.

Et le prédicateur de préciser que SM le Roi, Amir Al Mouminine, que Dieu Le préserve, tient à célébrer cette nuit dans un climat empreint de bénédiction divine, s’inspirant ainsi de son aïeul le prophète Sidna Mohammed (paix et salut sur lui), des actions de ses compagnons et de ses pieux ancêtres.

Il est de coutume que les fidèles attendent cette nuit bénie le 27 du mois de Ramadan, comme il est précisé dans la majorité des récits, a-t-il souligné.

Evoquant Zakat Al fitr, l’imam a indiqué que l’institution de cette Zakat, établie par le Coran et la Sounna, a pour objectif de purifier l’âme du jeûneur et venir en aide aux nécessiteux, ajoutant que cette aumône constitue aussi un des aspects de l’unité de la Oumma, de sa cohésion et de sa solidarité.

La Zakat incombe à tout musulman qui se doit de la verser pour lui-même et pour les personnes dont il a la charge, sous forme de denrées alimentaires ou d’argent (12 à 15 dh par personne et selon le niveau de vie), a dit le prédicateur, faisant remarquer que la Zakat sera agréée si elle est distribuée avant la prière de l’Aid, sinon elle sera considérée comme une aumône.

Au terme de son prêche, l’imam a imploré le Tout-Puissant de préserver et d’accorder soutien et assistance à SM le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur de la nation et de la religion, et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

L’imam a également élevé des prières au Très-Haut pour entourer de Sa sainte miséricorde les défunts souverains feu SM Hassan II et feu SM Mohammed V, de les accueillir dans Son vaste paradis parmi les prophètes, les saints, les martyrs et les vertueux.

Habous

 

SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs nommés au niveau des administrations territoriale et centrale du Royaume

sm-le-roi-recoit-nouveaux-walis-et-gouverneurs m

Tanger - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste a reçu, vendredi au Palais Marshane à Tanger, les nouveaux walis et gouverneurs nommés au niveau de l’Administration territoriale, ainsi qu’à l’Administration centrale du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit de :.

- M. Abdelfattah Bjioui, wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech.

- M. Mohamed Fettah, gouverneur de la province de Khénifra.

- M. Al Houcine Chaynane, gouverneur de la province de Safi.

- M. Abdelhaq Hamdaoui, gouverneur de la province de Sefrou.

- M. Mohamed Moufakir, wali attaché à l’Administration Centrale.

Au cours de cette audience, les gouverneurs nouvellement nommés ont prêté serment devant Sa Majesté le Roi.

Cette audience s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Hassad, du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, M. Cherki Drais et du Chambellan de SM le Roi, Sidi Mohammed El Alaoui.

Lemag

   

Port Tanger Med : Ferme volonté de SM le Roi à assurer plein succès à l'opération Marhaba 2016

ROi MohamedVI POrtTangerMed

Tanger  -  
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a visité, mercredi, le port Tanger Med où le Souverain a pu s’arrêter sur les mesures prises par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et ses partenaires pour le renforcement du dispositif d’accueil des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), dans le cadre de l’opération «Marhaba 2016».
 

Ce geste Royal traduit la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d’entourer les membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger, ainsi que l’intérêt que porte SM le Roi à la réussite de cette grande opération humanitaire, unique en son genre, qui consiste à accompagner le déplacement de plus de 2 millions de marocains entre leur pays de résidence en Europe et leur pays d’origine «le Maroc», pendant la période estivale.

Cette opération (17eme édition), qui a débuté le 5 juin et se poursuit jusqu’au 15 septembre prochain, vise à répondre aux besoins des MRE en matière d’assistance administrative et médicale et à accompagner l’intensité du trafic maritime et aérien enregistré régulièrement à cette occasion.

Pour ce faire, tout un dispositif a été déployé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de 17 espaces d’accueil aménagés à cet effet. Dans ces espaces, près de 500 assistantes sociales et plus de 260 médecins, cadres paramédicaux et volontaires sont au service et à l’écoute des Marocains résidant à l’étranger, et sont mobilisés pour les assister et leur fournir les secours nécessaires.

L’opération Marhaba a, au fil des années, connu des améliorations sensibles grâce au niveau des infrastructures portuaires qui se développent davantage et offrent de meilleures conditions d'accueil et du nombre de navires mis en exploitation.

Ainsi, au titre de l’Opération Marhaba 2016, l’autorité du Port Tanger Med a adopté, un plan de reconfiguration du port Passagers et Rouliers qui consiste en la réaffectation des quais et zones d’embarquement (véhicules/camions), la création de 17 zones d’embarquement, le renforcement de l’ombrage, de l’éclairage, des sanitaires et lieux de restauration, le développement du réseau de signalisation et du système de sonorisation, et la mise en place d’un système de comptage en temps réel des véhicules.

Une enveloppe budgétaire de 202 millions de dirhams a, par ailleurs, été mobilisée pour le financement des opérations Marhaba 2013-2017.

L’autorité portuaire a également mis en place un dispositif permettant de doubler la capacité de traitement, et d’optimiser les temps de transit des usagers dans les meilleures conditions de fluidité, de confort et de sécurité. Pour les passagers arrivant au Maroc, les formalités de contrôle (estampillage des passeports) se font à bord des navires pendant la traversée.

 Les passagers piétons ou d’autocars accèdent au port Tanger Med passagers par le «Tanger Med Port Center», inauguré le 29 avril 2014 par SM le Roi Mohammed VI, donnant directement accès à la gare maritime. Les contrôles de police et de douane se font au sein de la gare. Un service de navettes intra-portuaire assure le transfert des passagers-piétons directement de la zone de débarquement à la gare maritime. Un service de taxi, autocar, et train est mis à la disposition des passagers piétons pour leur transfert vers Tanger.

Pour les passagers avec véhicules, une zone d’accès et d’inspection frontalière leur a été dédiée, comprenant 16 aubettes de contrôle de police permettant le traitement de 500 véhicules par heure sans que le passager ne descende de son véhicule, cinq bureaux de contrôle douanier, et un espace de 1.000m² couverts dédié à la fouille des véhicules.

Toujours dans le cadre du renforcement du dispositif d’accueil et de transport des MRE, le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, a adopté un ensemble de mesures parmi lesquelles, il y a lieu de citer le renforcement du contrôle des bateaux et de la surveillance maritime, ainsi que l’élaboration d’un plan de flotte Marhaba 2016. Ce plan fixe des lignes maritimes à courte distance (Tanger Med - Algésiras, Tanger Med - Motril, Tanger Ville - Tarifa, Nador - Alméria, Nador - Motril, Al Hoceima- Motril), desservies par 24 navires, et à longue distance (Tanger Med - Barcelone - Livourne, Tanger Med - Barcelone - Gênes, Tanger Med - Barcelone - Sète, Nador-Sète), desservies par cinq navires.

S’ajoute également à ces mesures, la création d’une nouvelle compagnie maritime marocaine baptisée «Africa Morocco Link» (AML), dans le cadre d’un partenariat entre le Groupe BMCE Bank et un groupe professionnel.

Cette nouvelle compagnie dessert depuis le début de ce mois la liaison maritime Tanger Med - Algésiras, avec un premier ferry baptisé "Le Diagoras", d’une capacité de 1.135 passagers et 280 voitures. Deux autres ferrys entreront en activité en juillet prochain pour desservir la même ligne. A partir du premier semestre 2017, la compagnie "Africa Morocco Link" couvrira les liaisons maritimes Nador-Alméria et Tanger Med - Sète.

Depuis son lancement le 5 juin et jusqu’au 26 juin, l’opération Marhaba 2016 a enregistré 254.084 entrées. En 2015, et sur la période de transit (jusqu’à mi-septembre), la Fondation a assisté près de 80.266 personnes, dont 15.350 ont eu recours à l’assistance médicale, en plus des services d’évacuation des blessés, de soutien aux familles suite à des accidents de la circulation, d’assistance en matière de transport ainsi que d’assistance en matière de formalités administratives. Les différents postes frontières ont enregistré un trafic en forte progression avec 2.474.348 entrées de nationaux, dont 682.167 à partir du port Tanger-Med.

Le Souverain a, à cette occasion, rencontré des membres de la communauté marocaine qui regagnent le Maroc en provenance d’Algésiras. Ces derniers ont tenu, à cette occasion, à exprimer leur reconnaissance à Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, à réitérer leur attachement inaltérable au Royaume du Maroc et à renouveler l'expression de leur fidélité au Glorieux Trône Alaouite.

 

Source MAP

 

SM le Roi lance les travaux de réalisation du grand stade de Tétouan, d’un coût de 700 MDH

 

Tétouan  -  20 Octobre 2015
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, mardi à la Commune Mallalienne, au lancement des travaux de réalisation du grand stade de Tétouan, pour une enveloppe budgétaire globale de 700 millions de dirhams (MDH).
 
 

   Faisant partie du programme intégré de développement économique et urbain de la ville de Tétouan (2014-2018), ce projet traduit l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain au secteur du sport, vecteur d'intégration, de cohésion sociale et de développement des capacités et aptitudes personnelles des jeunes.

   Ce stade, qui sera réalisé sur une superficie de 36 hectares, obéira aux standards internationaux et aux critères de la fédération internationale de football (FIFA). Il sera doté d'équipements technologiques de pointe répondant aux exigences internationales en matière de sûreté, de sécurité et de qualité de service, et d'une architecture innovante et moderne optimisant les espaces pour une gestion fluide des supporters et visiteurs.

   D’une capacité de 40.410 places, dont 400 réservées aux personnes à besoins spécifiques, cette future structure sportive disposera d’un stade principal, de quatre terrains d’entrainement, d’une tribune officielle, de zones pour les joueurs et les arbitres, d’un centre de presse, et un espace "Administration-FIFA".

   Le futur grand stade de Tétouan, qui abritera également des salles de premiers soins, un centre médical, une salle de conférences, des cafés et des restaurants, des locaux commerciaux, des parkings et des espaces verts, constituera un espace idoine pour l’organisation d'activités et de manifestations sportives de haut niveau.

   Fruit d'un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Jeunesse et des Sports, l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, et le Conseil provincial de Tétouan, ce stade de nouvelle génération servira d'espace d'entraînement et de formation à même de favoriser l'émergence de nouveaux talents parmi les jeunes générations dans le domaine du football.

   Ce projet viendra ainsi s'ajouter aux nombreux chantiers structurants lancés au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et visant à en faire un pôle majeur de développement économique et social. 

Source : MAP

   

Page 3 de 6