Samedi 07 Décembre 2019
ArabicFrancais (Fr)

ولي العهد الأمير مولاي الحسن يمثل الملك محمد السادس في حفل إنطلاقة طنجة المتوسط 2

 

 

moulay hassan Tanger Med

 

 

SM le Roi et le Président français inaugurent le Train à Grande Vitesse "Al BORAQ" reliant Tanger à Casablanca

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et le Président de la République française, SEM. Emmanuel Macron, ont procédé, jeudi à Tanger, à l'inauguration du Train à Grande Vitesse "Al BORAQ" reliant la ville du détroit à Casablanca, un projet inédit dans son genre au Maghreb et sur tout le continent africain, ayant mobilisé des investissements de l'ordre de 22,9 milliards de dirhams.

sm le roi macron tgv

 

A Leur arrivée à la nouvelle gare de Tanger-Ville, les deux Chefs d'Etat ont passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d'être salués par le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, chargé du Transport, les représentants des Fonds arabe, d'Abou Dhabi, koweitien et saoudien ayant contribué à la réalisation du projet, les membres de la délégation officielle accompagnant le Président Emmanuel Macron, les chefs des entreprises françaises ayant participé à la concrétisation de ce chantier, le directeur de l'Office national des chemins de Fer et des cadres de l'Office.

Sa Majesté le Roi et le Président français se sont, ensuite, rendus à la billetterie de la gare où deux tickets authentiques ont été remis aux deux chefs d'Etat à titre symbolique.
Le Souverain et Son illustre hôte se sont, par la suite, dirigés vers le quai central pour dévoiler l'identité visuelle du Train à Grande Vitesse "Al BORAQ", avant de prendre place dans ce Train qui a mené les deux Chefs d'Etat à Rabat.

A bord du Train, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a offert un déjeuner en l'honneur de SEM. Emmanuel Macron et de la délégation qui l'accompagne.

S'inscrivant dans le cadre des efforts de revitalisation et de développement du secteur ferroviaire national, engagés depuis l'accession au Trône de SM le Roi Mohammed VI et ayant mobilisé des investissements de l'ordre de 70 milliards de dirhams, le Train à Grande vitesse "Al BORAQ" est la première étape du schéma directeur pour le développement du réseau de lignes pour Trains à Grande Vitesse au Maroc (TGVM), un schéma directeur de développement planifié, à moyen et long termes, avec l'objectif de répondre à l'évolution de la mobilité au sein du Royaume.

La Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca permet de relier ces deux grands pôles économiques, en apportant une solution convenable et durable à une demande de mobilité en croissance continue. Grâce à cette première ligne, les temps de parcours sont considérablement réduits et passent à 50mn au lieu de 3h15mn pour le voyage Tanger – Kénitra, 1h20mn au lieu de 3h45mn pour Tanger – Rabat, et 2h10mn au lieu de 4h45mn pour Tanger – Casablanca.

Outre le gain remarquable en temps de parcours, la Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca permet de rapprocher les villes et accélérer la mobilité entre les deux métropoles, accroître le nombre de passagers de 3 millions par an à plus de 6 millions dès la 3ème année d'exploitation, et renforcer la sécurité routière et la protection de l'environnement.

Elle contribuera également à libérer la capacité pour le transport fret induit notamment par l'activité du port de Tanger-Med, à développer l'expertise et le savoir-faire national, à promouvoir le transfert de compétences et à initier le développement d'un écosystème ferroviaire local qui rayonnera au niveau régional voire continental.

En effet, l'expérience acquise par le Maroc dans ce domaine pourrait ensuite être parfaitement partagée et redéployée à l'international, notamment en Afrique dans le cadre de la politique de coopération Sud-Sud adoptée par le Royaume.

Pendant la phase d'exécution des travaux, ce projet a permis la création de 30 millions de journées d'emplois directs et indirects, alors que dans la phase d'exploitation, le TGV Maroc va générer 1.500 emplois directs et 800 indirects.

La réalisation de ce projet a mis à contribution un partenariat intelligent maroco-français, un transfert de savoir-faire adéquat, une ingénierie ingénieuse, une technicité pointue. Ce projet majeur a été conçu et conduit de la manière la plus optimale possible. Il s'est basé sur un modèle économique viable reposant sur un montage financier adéquat, une frugalité de l'investissement résultant de l'implication des entreprises locales, une tarification optimisée, ainsi que des coûts d'exploitation rationnalisés.

Ce partenariat a permis la création à Rabat de l'Institut de Formation Ferroviaire (IFF) au profit des cheminots du Maroc, de France et d'autres pays de la région, ainsi que la mise en place d'une société commune (joint-venture) entre l'ONCF et la Société nationale des chemins de fer Français (SNCF), pour la maintenance des Trains à Grande Vitesse, tout en permettant à l'ONCF une montée progressive en compétences dans ce domaine.

A Leur arrivée à la nouvelle gare de Rabat – Agdal, les deux Chefs d'Etat ont été accueillis par des personnalités civiles et militaires de la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra.

Le Directeur général de l'ONCF, M. Mohamed Rabie Khlie a, à cette occasion, remis à SM le Roi et à SEM. Emmanuel Macron deux maquettes du Train "Al BORAQ" et deux coffrets contenant, chacun, un livre intitulé "Le Maroc à grande vitesse" en trois langues (arabe, française et anglaise).

Au terme de cette cérémonie d'inauguration, SM le Roi Mohammed VI a pris congé de Son illustre hôte.

Source : MAP (15/11/2018)

 

الملك يطلق مشروعا لتأهيل وتثمين المدينة العتيقة

tetoaun-img

ترأس الملك محمد السادس، اليوم الاثنين بساحة "رياض العروس" بمراكش، حفل تقديم التدابير المتخدة لإنجاز المشاريع المندرجة في إطار برنامج تثمين المدينة العتيقة لمراكش، وكذا برامج تأهيل وتثمين المدن العتيقة بكل من سلا ومكناس وتطوان والصويرة.

وأبرز وزير الداخيلة، أنه بالنظر إلى ما تم بلوغه من نتائج متقدمة بفضل المشاريع التأهيلية التي عرفتها المدينة العتيقة لتطوان، وتلك الجاري إنجازها بالنسبة للمدينة العتيقة بالصويرة، فإن تثمين هاتين المدينتين سيقتصر على إعداد برنامجين تكميليين يهدفان إلى دمجهما في منظومتهما الاقتصادية والاجتماعية وتقوية جاذبيتهما السياحية.

الاتفاقية الإطار الثالثة، المرتبطة بالبرنامج التكميلي لتثمين المدينة العتيقة لتطوان، التي وقعها السادة عبد الوافي لفتيت، وأحمد التوفيق، وعبد الأحد الفاسي الفهري، ومحمد ساجد، ورشيد الطالبي العلمي، ومحمد الأعرج. كما وقعها كل من السادة عبد الواحد القباج، ومحمد اليعقوبي والي جهة طنجة -تطوان -الحسيمة، وإلياس العماري رئيس جهة طنجة -تطوان -الحسيمة، ويونس التازي عامل إقليم تطوان، العربي المطني رئيس المجلس الإقليمي لتطوان، ونور الدين الهاروشي النائب الأول لرئيس جماعة تطوان، ومنير البويسفي المدير العام لوكالة إنعاش وتنمية الشمال.

أكد وزير الداخلية السيد عبد الوافي لفتيت، اليوم الاثنين بمراكش أنه سيتم تعبئة غلاف مالي بقيمة 2,35 مليار درهم لتأهيل وتثمين المدن العتيقة بكل من سلا ومكناس وتطوان والصويرة.

وأبرز السيد لفتيت، في كلمة ألقاها بين يدي جلالة الملك بمناسبة حفل تقديم التدابير المتخدة لإنجاز المشاريع المدرجة في إطار برنامج تثمين المدينة العتيقة لمراكش، وكذا برامج تأهيل وتثمين المدن العتيقة بكل من سلا ومكناس وتطوان والصويرة، أنه تنفيذا للتعليمات الملكية السامية، تم إعداد برنامجين تأهيليين وتثمينيين لكل من المدينتين العتيقتين لسلا ومكناس وبرنامجين تكميليين لكل من المدينتين العتيقتين بتطوان والصويرة.

وأوضح السيد لفتيت أن الغلاف المالي الذي تم رصده لبرنامج تأهيل وتثمين المدينة العتيقة لسلا يقدر بـ900 مليون درهم وبمساهمة لصندوق الحسن الثاني للتنمية الاقتصادية والاجتماعية بـ400 مليون درهم، مضيفا أن برنامج تأهيل وتثمين المدينة العتيقة لمكناس يتطلب غلافا ماليا يقدر بـ800 مليون درهم وبمساهمة لصندوق الحسن الثاني للتنمية الاقتصادية والاجتماعية بـ300 مليون درهم.

وأبرز أن البرنامج التكميلي لتثمين المدينة العتيقة لتطوان سيكلف غلافا ماليا يقدر بـ350 مليون درهم، وبمساهمة لصندوق الحسن الثاني للتنمية الاقتصادية والاجتماعية بـ200 مليون درهم، فيما سيكلف البرنامج التكميلي لتثمين وتأهيل المدينة العتيقة للصويرة غلافا ماليا يقدر بـ300 مليون درهم وبمساهمة لصندوق الحسن الثاني للتنمية الاقتصادية والاجتماعية بـ150مليون درهم.

وسجل السيد لفتيت في هذا الإطار، أنه تكريسا لسياسة جلالة الملك المتبصرة في الاعتناء بالمدن العتيقة، عرفت كل من المدن العتيقة لسلا ومكناس وتطوان والصويرة تنفيذ مجموعة من المشاريع التأهيلية، تتباين في حصيلتها بتباين المرحلة التأهيلية التي تشهدها كل منها.

وهكذا، أضاف الوزير أن المشاريع التي تم إنجازها بكل من المدينتين العتيقتين لسلا ومكناس لم تمكن بعد من تأهيلهما وتثمينهما، معزيا الأمر لأسباب تتعلق أساسا، بالنسبة للمدينة العتيقة لسلا، بالتغيرات الجوهرية التي طرأت على نسيجها العمراني، إضافة إلى تدهور العديد من معالمها التاريخية بفعل العوامل الطبيعية والبشرية.

وبخصوص المدينة العتيقة لمكناس، فإن هذه الأسباب تتعلق، حسب السيد لفتيت، بشساعة مساحتها (275 هكتار) وكذا تعدد النفائس والمعالم العمرانية والمعمارية بها، لافتا إلى أن هذا الأمر يفترض تعبئة مبالغ مالية مهمة لمواصلة تأهيل هاتين المدينتين العتيقتين وتثمينهما.

وبخلاف ذلك، فإنه وبالنظر إلى ما تم بلوغه من نتائج متقدمة بفضل المشاريع التأهيلية التي عرفتها المدينة العتيقة لتطوان، وتلك الجاري إنجازها بالنسبة للمدينة العتيقة للصويرة، فإن تثمين هاتين المدينتين سيقتصر على إعداد برنامجين تكميليين يهدفان إلى دمجهما في منظومتهما الاقتصادية والاجتماعية وتقوية جاذبيتهما السياحية.

وتتوزع البرامج المبرمجة على محاور تتمثل أساسا في معالجة ودعم الدور الآيلة للسقوط، وتدعيم البنية التحتية، وبناء مرائب وكذا الاعتناء بالمعالم التراثية وخلق نقط تفاعلية للتعريف بالمعالم التاريخية وإنجاز مرافق اجتماعية للقرب، بما سيمكن من تحسين ظروف عيش الساكنة ورفع مستوى دخل الحرفيين بها وتقوية جاذبيتها السياحية.

وارتباطا ببرنامج تثمين المدينة العتيقة بمراكش (2018-2022) أكد وزير الداخلية أن هذا البرنامج، الذي تم التوقيع على اتفاقية الشراكة والتمويل الخاصة به تحت رئاسة جلالة الملك بتاريخ 14 ماي 2018 بالرباط، كلف 484 مليون درهم، وبمساهمة لصندوق الحسن الثاني للتنمية الاقتصادية والاجتماعية تقدر بـ150 مليون درهم.

وبخصوص التدابير التي تم اتخاذها من أجل تنفيذ المشاريع المدرجة في هذا البرنامج، سجل الوزير، أنه "بمجرد المصادقة على الاتفاقية، تم الشروع في إعداد الدراسات الطبوغرافية، بلغت نسبة تقدم الأشغال بها حوالي 80 بالمائة، وذلك بالموازاة مع الشروع في إنجاز الدراسات التقنية والمعمارية، ووضع جدولة زمنية شاملة لمختلف المشاريع وعددها 54 مشروعا، إذ ستعرف البعض منها الانطلاقة الفعلية لأشغالها خلال دجنبر 2018".

   

Fondation Mohammed V pour la Solidarité: SM le Roi inaugure un deuxième Centre d'addictologie à Tanger

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, jeudi à Hay El Jadid à Tanger, à l'inauguration d'un Centre d'addictologie, le deuxième du genre réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de la capitale du Détroit.

centre

Mobilisant des investissements de l'ordre de 5 millions de dirhams, ce projet traduit la Haute sollicitude dont le Souverain entoure les jeunes et Sa détermination à les préserver de toute déviance ou aléa social et de créer l'environnement nécessaire pour les inciter à une plus grande participation à la vie sociale.
Outil privilégié de soins, de sensibilisation, de diagnostic, de prévention, et d'accompagnement psycho-social, le nouveau Centre, dont les travaux de construction ont été lancés par SM le Roi le 23 septembre 2015, s'inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les conduites addictives mis en œuvre, depuis 2010, sur Hautes instructions Royales par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec les ministères de la Santé et de l'Intérieur.

Ce programme national vise à prémunir les jeunes contre l'usage des substances psychoactives, à améliorer la qualité de la prise en charge des personnes addictives particulièrement les usagers de drogue, ainsi qu'à encourager l'implication de la société civile et les départements sociaux dans les problématiques de l'addiction.
A l'instar de ceux réalisés par la Fondation à Casablanca, Rabat, Oujda, Nador, Marrakech, Tétouan, Tanger, Fès et Agadir, le nouveau Centre développera des actions de sensibilisation et de prévention contre l'usage des stupéfiants, assurera la prise en charge médicale et sociale des personnes souffrant d'un comportement addictif, et œuvrera en faveur d'une implication effective des familles dans les actions de prévention, de traitement et de postcure. 

Il s'assigne également pour objectifs la réinsertion sociale des personnes cibles, ainsi que l'encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques, notamment à travers la mise en œuvre et l'accompagnement sur le terrain des jeunes consommateurs de drogue et ceux qui présentent un risque d'addiction.
Le nouveau Centre offrira ainsi des prestations à la fois médicales et sociales, selon une approche participative et intégrée qui a fait ses preuves au niveau des neuf centres d'addictologie déjà opérationnels dans différentes régions du Royaume.
Pour ce faire, le centre d'addictologie de Hay El Jadid comporte un pôle d'accompagnement social et de réduction des risques abritant un espace de convivialité, des salles d'expression corporelle et artistique, de sport, une médiathèque et un bureau pour associations. Ce pôle comprend également un bureau unité mobile qui assure des interventions de proximité auprès des usagers de drogue, des missions de prise de contact, d'information, de sensibilisation aux risques, de fourniture de moyens de prévention, et d'orientation vers les lieux de traitement. 

Cette nouvelle structure, réalisée sur un terrain de 1.000 m2, abrite aussi un pôle médical composé de salles de soins, de consultations en médecine générale, addictologie, psychiatrie/psychologie, d'un espace pour la psychothérapie de groupe, de salles pour usagers de la méthadone, d'une infirmerie et d'une pharmacie. 

Fruit d'un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Santé, le Centre d'addictologie de Hay El Jadid sera géré par le ministère de la Santé et l'association nationale de Réduction des Risques des drogues (section de Tanger).

 

Source : MAP (07/06/2018)

 

 

SM le Roi inaugure les nouveaux ports de pêche et de plaisance de Tanger, deux projets phares du programme de reconversion de la zone portuaire de Tanger-ville

port

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, jeudi à Tanger, à l'inauguration des nouveaux ports de pêche et de plaisance, deux projets phares inscrits dans le cadre du programme intégré de reconversion de la zone portuaire de Tanger-ville qui mobilise des investissements de l'ordre de 6,2 milliards de dirhams.

La concrétisation de ces deux projets, de nouvelle génération, traduit la volonté du Souverain d'ériger la ville de Tanger en destination de choix du tourisme de plaisance et de croisière à l'échelle internationale en général et dans le bassin méditerranéen en particulier, et Sa détermination à œuvrer en faveur de l'amélioration des conditions de travail des professionnels de la pêche en leur offrant, sur le même site, des installations modernes répondant à leurs besoins.
En effet, le nouveau port de pêche de Tanger, dont la réalisation a nécessité une enveloppe budgétaire de 1.189 millions de dirhams (MDH), offrira un cadre idéal de travail pour les professionnels de la pêche, permettra un meilleur développement de la filière pêche dans la région, et participera à relancer les investissements et à créer davantage de postes d'emploi dans le secteur.

Ce nouveau port de pêche comprend 1.167 mètres linéaires d'ouvrages de protection, 2.537 mètres linéaires de quais d'accostage et d'appontement, 11 ha de bassin et 12 ha de terre-pleins. Il abrite tous les équipements nécessaires au bon fonctionnement du port, notamment des fabriques de glace, des entrepôts frigorifiques, une unité de gestion des contenants normalisés, des magasins pour les armateurs et mareyeurs, des locaux pour les professionnels de la pêche artisanale, de la pêche côtière et de la pêche hauturière, une halle pour les produits de la pêche artisanale, un chantier naval, des ateliers de réparation navale et des bâtiments administratifs.
La pièce maitresse du port est la halle aux poissons de la pêche côtière et hauturière. Située au cœur du port, cette halle, construite sur un terrain de près de 5.000 m2, compte un espace d'exposition et de vente réfrigéré, un SAS de réception pour l'identification et le pesage des produits, un SAS d'allotissement et d'expédition, des chambres froides, un comptoir d'agréage du poisson, et un bureau vétérinaire.

Cette infrastructure de commercialisation des produits de la mer s'assigne pour objectifs l'amélioration de la qualité, la valorisation du produit, la fluidité et la transparence des transactions commerciales, ainsi que le développement des activités liées à la pêche dans la région.
Sa conception est basée sur trois principes fondamentaux visant la préservation de la qualité, à savoir : la séparation du circuit humain et du cheminement des poissons (dissociation des flux), l'adoption du principe du circuit obligatoire et à sens unique dit "principe de la marche en avant", et le contrôle de la température dans les espaces de vente équipés en moyens de réfrigération.
Construite selon les normes internationales de qualité les plus exigeantes, cette halle est dotée des technologies qui assurent l'informatisation du processus de vente dans son ensemble. Une informatisation qui permet notamment de maximiser la célérité et la transparence des transactions et qui assure un suivi rigoureux de la traçabilité des produits.
A fort impact socio-économique, le nouveau port de pêche de Tanger met, ainsi, à la disposition des professionnels du secteur de la pêche une infrastructure moderne leur permettant d'une part d'améliorer leurs conditions de travail et d'autre part de valoriser leurs produits, des quais dédiés à la pêche hauturière (débarquement des captures et stationnement durant les périodes de repos biologique), et une zone de réparation navale pour les unités de pêche artisanale et côtière. Ladite zone est dotée d'équipements pour la mise à sec et la mise à flot ainsi que d'ateliers spécialisés dans le carénage et les travaux de chaudronnerie, d'électromécanique et d'électronique.

Autre projet structurant inauguré ce jour par Sa Majesté le Roi est le port de plaisance «Tanja Marina Bay», réalisé pour un investissement global de 635 millions de dirhams (MDH) et offrant d'importantes infrastructures dédiées à l'accueil des plaisanciers désireux de découvrir le charme de la capitale du Détroit.
Avec ses 800 anneaux pour bateaux d'une longueur allant de 7 à 90 m, et les 600 anneaux pour bateaux de 7 à 30 m prévus au titre de la deuxième tranche, ce port de plaisance, situé au cœur de la baie, propose ainsi le plus grand nombre d'anneaux au Royaume et une multitude de services aux standards internationaux.
Espace de loisirs et de détente, cette marina est également dotée d'espaces de restauration et d'animation, de parking couvert d'une capacité de 435 places, d'un club nautique, d'une station de carburant, de commerces et autres équipements et services dédiés aux plaisanciers.

Réalisés conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi, ces deux projets d'envergure permettent d'assurer une reconversion optimale de la zone portuaire de Tanger-ville à travers la création d'un lieu de vie dans le respect de la riche histoire de Tanger, l'intégration du port dans la Cité et la promotion d'un développement respectueux de l'environnement.
Ces projets, qui redonnent une nouvelle vie au port Tanger-ville, viennent conforter la vocation touristique de la perle du Détroit et insuffler une nouvelle dynamique au secteur de la pêche dans la région. Ils s'ajoutent aux différents projets structurants lancés ces dernières années par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, aussi bien dans la région que dans le reste du Royaume.

Source : MAP (07/06/2018)

   

Page 1 de 6