الجمعة 06 كانون1/ديسمبر 2019
ArabicFrancais (Fr)

توقيع اتفاقية إطار للشراكة بين وكالة الشمال والمرصد الوطني للتنمية البشرية وجامعة عبد المالك السعدي وجمعية تاركا للتنمية المستدامة وجمعية التنمية المحلية المتوسطية

Photo0002

جرى يومه الجمعة 19 يونيو2015 التوقيع على اتفاقية إطار للشراكة و التعاون بين كل من السيد المدير العام لوكالة الإنعاش والتنمية الاقتصادية والاجتماعية في عمالات وأقاليم الشمال بالمملكة، والسيد رئيس جامعة عبد المالك السعدي، والسيد الكاتب العام للمرصد الوطني للتنمية البشرية، والسيد رئيس جمعية تارغا للتنمية و السيد رئيس جمعية البحر الأبيض المتوسط للتنمية المحلية.

وهي الاتفاقية التي تندرج في إطار التنمية الجهوية التي تعتبر عملا جماعيا، يتطلب إشراك كل الفاعلين المعنيين، حيث ترمي إلى وضع إطار جديد للتشارك والعمل الجماعي من شأنه تعزيز التفاعل والاندماج بين التكوين والبحث العلمي من جهة ومكونات النسيج الاجتماعي و الاقتصادي من جهة أخرى، وذلك من خلال إحداث وضمان تدفق دائم من الأنشطة الهادفة إلى تثمين العنصر البشري و الرفع من قيمة الموارد القابلة للتعبئة في هذا المجال، خاصة في ظل السياق الحالي الذي أصبح فيه البعد الجهوي جزء لا يتجزأ من السياسات العامة للدولة.

حيث تلتزم وكالة الإنعاش والتنمية الاقتصادية والاجتماعية في عمالات وأقاليم الشمال و شركائها، من خلال هذه الاتفاقية الإطار ببناء شراكة من أجل مواكبة ورش الجهوية المتقدمة الذي دشن ببلادنا، و تعزيز انفتاح الجهتين الشماليتين على محيطهما العام، وتقوية مواردهما البشرية بغية تحقيق تنمية شاملة و مستدامة، وذلك من خلال الأنشطة المقررة في الاتفاقية والتي تبقى من أهمها :تبادل التجارب والخبرات والدراسات في مجال دعم التنمية الجهوية عموما والبرامج التنموية المندمجة خصوصا، وكذا العمل على رصد وتعبئة التمويلات اللازمة لتنفيذ المشاريع والبرامج المتفق في شأنها.

وتسعى كل الأطراف، من خلال هذه الاتفاقية، إلى التعبير عن استعدادهم للتعاون من أجل المساهمة في تأهيل الموارد البشرية بالجهة الشمالية في أفق تعزيز تنافسيتها و تقوية موقعها الريادي.

 

Lancement du Plan de Développement Intégré de Taounate (2015-2020) et signature de la convention relative à la phase II du plan de développement provincial 2013-2017 de l’APDN

taounate003

Durant les dernières années, la province de Taounate a bénéficié de plusieurs projets et programmes de développement socioéconomique, notamment le Programme de Développement intégré (PDI), les projets inscrits dans les Plans Communaux de Développement (PCD) et les projets lancés dans le cadre de l'Initiative Nationale pour le développement Humain (INDH).

Pour soutenir cette dynamique de développement que connaît la Province, l'Agence de Développement des Provinces du Nord (APDN) en partenariat avec la Province de Taounate a lancé une étude pour l'élaboration d'un Plan de Développement de la Province de Taounate à l'horizon 2020. Cette étude qui a été confiéesuite à un appel d'offres au Bureau d'étude CID, l'un des leaders du conseil et de l'ingénierie au Maroc a été réalisée,en deux grandes étapes.

La première étape consacrée au diagnostic et l'établissement de l'état des lieux a permis d'identifier les principales problématiques et les dynamiques en œuvre sur le territoire et de construire un cadre référentiel auquel adhère l'ensemble des acteurs.Afin de mieux cerner les enjeux de développement de la province, d'utiliser toutes les synergies locales possibles, etde susciter des interactions entre acteurs et secteurs du territoire, le diagnostic a été réalisé selon une approche transversale et de manière participative. Dans ce sens, plusieurs rencontres ont été organisées avec les élus locaux, les agents de l'autorité et les services extérieurs. Ce processus participatif a été complété par l'organisation d'un atelier provincial réunissant l'ensemble des acteurs locaux (autorités locales, services de l'Etat, collectivités locales, société civile, acteurs économiques, etc.) afin d'enrichir le diagnostic et de dégager les principaux enjeux de développement de la Province sur les plans humain, environnemental, économique et social.

La deuxième étape dédiée à l'élaboration de la stratégie de développement a permis de formuler une vision de développement prospectiveet partagée par les acteurs locaux et de la décliner en un plan d'actions opérationnel. La formulation de la stratégie de développement s'est appuyée sur une démarche de planification stratégiquearticulée autour de la définition d'objectifs stratégiques issus d'une vision prospective et leur déclinaisonen projets et programmes, en vue de leur exécution dans le cadre de partenariats.
De la même manière que le diagnostic, cette étape a été réalisée de manière participative impliquant l'ensemble des acteurs locaux.Dans cette logique, quatre ateliers de planification participative, ont été organisés au niveau des quatre cercles de la province. Ces ateliers qui ont été l'occasion de mener une réflexion autour d'une vision prospective, ont permisaussi de recueillir des idées de projets.

Au terme de ce processus qui a appuyé davantagela dynamique territoriale que connait la province,une visionaudacieuse a été retenue. Cette vision ambitionne de "transformer Taounate en une province économiquement dynamique, territorialement équilibrée, socialement solidaire, soucieuse de la préservation de ses ressources et référence nationale en matière de développement durable et d'économie verte". Il s'agit donc d'opérer une transition vers un développement durable et faire de Taounate une province modèle et une référence nationale dans le développement territorial intégré basé sur une croissance verte solidaire.

Ce choix a été dicté par les atouts spécifiques de Taounate (réservoir d'eau du pays, espace forestier riche et diversifié, Importance des activités agricoles, etc.) mais également par un contexte national et international favorable à la croissance verte.

Pour la concrétisation de cette vision cinq axes stratégiques ont été retenus :

  1. Le développement d'une économie verte : cet axe vise principalement à développer les filières agricoles phares, une industrie agro- alimentaire légère respectueuse de l'environnement, le tourisme rural et l'artisanat local ;
  2. Le désenclavement et l'amélioration des services sociaux : cet axe a pour objectif d'accélérer le désenclavement de la province, d'améliorer l'accès à l'eau potable, au réseau électrique, à l'éducation, à l'offre locale de la santé et de dynamiser le développement de la culture et du sport ;
  3. La mise à niveau territoriale :cet axe consiste à réaliser des programmes de mise à niveau des villes et centres émergents de la province ;
  4. Préservation du patrimoine naturel et de l'environnement : il s'agit de lutter contre les inondations, la déforestation et la dégradation des sols et d'améliorer le réseau d'assainissement liquide et solide de la province ;
  5. Actions institutionnelles transversales : cet axe vient pour compléter les projets physiques par la mise en œuvre d'une batterie d'actions transversales. Il s'agit du renforcement de la gouvernance locale par l'amélioration de la représentativité des services extérieurs au niveau de la province, le renforcement des capacités des acteurs locaux par des actions de formation et de sensibilisation et la promotion de la province par la mise en place une stratégie de marketing territorial.

La mise en œuvre du plan de développement de la Province de Taounate nécessitera la mobilisation de l'ensemble des intervenants dans le territoire et une enveloppe globale estimée à 12,6 milliards de dirhams, dont 60 % pour le désenclavement et l'amélioration des services sociaux, 20% pour le développement d'une économie verte, 12% pour la préservation du patrimoine naturelle et l'environnement et 8% pour la mise à niveau territoriale. L'impact attendu est conséquent.Sur le plan économique, il est prévu une augmentation du chiffre d'affaire annuel des filières phares (olivier, figuier, câprier.) de 800 MDH, en ce qui concerne les services de base, le taux d'accès à l'eau potable à travers le réseau ONEP atteindra 66%, le taux d'électrification rural 100% et le % des routes classées en bon état 100%. Les indicateurs sociaux liés notamment à la santé et l'éducation connaîtront également une amélioration sensible.Ainsi le taux le taux d'accouchement en milieu surveillé atteindra 67%, le taux de couverture vaccinale 95%, le taux de scolarisation au collège 85%, celui du secondaire 78% et la déperdition scolaire(12-14 ans) passera de 30% à 5%,

Suite à la présentation de cette stratégie ambitieuse, a été également signée la convention relative à l'exécution de la phase II du plan de développement provincial 2013-2017 élaboré par l'Agence. Ce plan a été adopté en 2013 et constitue la déclinaison territoriale de la plateforme stratégique 2013-2017 au niveau de la province de Taounate. Pour rappel, les axes principaux de ce plan sont la mise à niveau territoriale prioritaire notamment la construction et entretien des pistes et ouvrages d'art prioritaires, l'amélioration des conditions de vie notamment à travers une intervention volontariste dans le secteur de la santé et le développement économique communal, secteurs connaissants d'importants déficits au niveau provincial et enfin l'intégration économique des filièresà fortpotentiel notamment la transformation des olives, figues,câpres, etc. Ce plan dont le coût global avoisine les 300 MDH comporte plusieurs phases de réalisation et traduit un engagement fort de l'Agence pour la province de Taounate fortement rurale, dans le cadre du rééquilibrage de son intervention envers les provinces défavorisées et le milieu rural.

A cet effet, la première phase de réalisation 2013-2015, a mobilisé une contribution de l'Agence de près de 84 millions de DH, qui est aujourd'hui arrivée à un stade avancé de réalisation. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de développement provincial intégré 2015-2020, l'Agence en partenariat avec la province et les collectivités locales a proposé d'intervenir sur un portefeuille de 34 projets pour uncoûtglobal de 190 MDH dont 73 mobilisés par l'Agence, témoignant d'un effet de levier important 2,5 fois et d'un engagementcontinu pour la provin ce de Taounate.

 

medcop

La Région Provence Alpes Côtes d'Azur, a accueilli du 04 au 05 Juin, une rencontre des acteurs de la méditerranée pour préparer le Med Cop 21, 21ème conférence des parties de la convention cadre des Nations Unies sur les conditions climatiques présidée et accueillie en France au 30 novembre au 11 décembre 2015. Beaucoup d'espoirs sont fondés sur cette échéance cruciale qui doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, ambitieux et contraignant, applicable à toutes les parties afin de mettre en place des mesures visant à maintenir le réchauffement climatique en deca de 2°C.

Cette rencontre préparatoire vise à préparer un engagement commun des pays méditerranée pour la lutte contre le changement climatique basé sur l'intégration coordonnée des initiatives collectivités locales, de la société civile, des entreprises et des réseaux constitués de la méditerranée. Les ateliers et tables rondes organisés, à haut niveau, ont permis d'examiner un certain nombre de solutions innovantes et de propositions. La conférence a abordé notamment des thématiques aussi variées que l'agenda de la société civile et les propositions des collectivités locales, l'ingénierie des projets méditerranéens, les villes et territoires durables, la gestion des ressources en eau ou encore la transition énergétique.

A cet effet, une importante délégation marocaine représentant en particulier les Régions du Nord du Royaume, partenaires historiques de la Région PACA a présenté aux parties les solutions de développement durable et de planification locale. La participation de l'Agence du Nord a permis également de présenter à plusieurs participants ses initiatives en termes d'économie sociale, de protection de l'environnement, de développement des énergies renouvelables à travers quelques projets phares menées avec les partenaires comme la mise à niveau du système de gestion des déchets dans le nord du Maroc, la protection des écosystèmes menacées par la culture du Cannabis, la promotion de l'agro-écologie dans des zones à fort potentiel et la création de modèle de gestion et de valorisation de ressources naturels précieuses, comme le Parc Naturel régional Bouhachem.

Des partenaires libanais et d'autres pays, ont montré leur intérêt pour l'expérience de l'Agence et sont disposés à effectuer des visites de travail dans les régions du Nord pour étudier des possibilités de partenariats.

Pour rappel la délégation marocaine, comptait notamment Mme.Haiti, ministre chargée de l'environnement, M. Boudra, président de la Région Tanger Tétouan, Monsieur Sefiani, Maire de Chefchaouen, M. Ahlouche, SG de la région de Tanger-Tétouan, madame Alami, chef de division de la coopération dans cette Région, M. Benmokhtar, président du groupement des collectivités locales Bouhachem, M. Bakkouri, vice-président de la région de Tanger-Tétouan et directeur de cabinet du président du Parlement, le Directeur de la chambre de commerce de Tanger, et Mme. Allam, énarque, magistrat à la Cour des comptes ainsi que Monsieur Khalid Benomar, directeur de la stratégie et planificationà l'Agence du Nord.

A la fin de la réunion des pistes pour un agenda méditerranée des solutions a été proposé en insistant sur les principaux enjeux. Le président de la Région PACA M. Vauzelle, a rappelé, que la COP 22 sera accueillie au Maroc à Tanger.

   

RMMlogo 2

La ville de Ouezzane, une des capitales des pays Jbala du Nord, ville réputée pour son histoire séculaire et sa ferveur religieuse, a acueilli la 4ème édition du Forum des Médinas du Nord, organisé en partenariat entre le Réseau des Médinas du Nord, le Ministère de l'Intérieur et les Conseils Territoriaux Régionaux, Provinciaux et Communaux.

Cette édition, organisée pour la première fois dans la ville de Ouezzane, voit la participation de plus de 17 pays, africains et européens, qui s'intéressent au rôle du Patrimoine comme levier du développement et de l'attractivité de ces médinas, qui sont de véritables bijoux dans le Nord du Royaume.

La cérémonie inaugurale a vu la participation de Monsieur le Wali de la région Tanger-Tetouan, des Ministres de la Culture et du Tourisme, des Gouverneurs de Ouezzane et de Chefchaouen, et de nombreuses personnalités nationales, régionales et locales ainsi que les invités du Forum et certains experts internationaux. Celle-ci a été marquée par l'allocution de Monsieur le Directeur Général de l'Agence qui a réitéré son appui au travail entrepris par le Réseau et a insisté sur le rôle de ces Médinas comme levier pour le développement et l'attractivité territoriale. Cette cérémonie a été marquée par la signature de plusieurs Conventions ainsi que la tenue de plusieurs hommages pour des personnalités de la ville de Ouezzane.

A cet effet, une Convention a été signée par le Gouverneur de la Province de Ouezzane, le Président du Conseil Provincial ainsi que le Directeur Général de l'Agence pour la mise en œuvre de la Phase II du Plan de Développement Provincial de Ouezzane, pour un montant de près de 53 MDH. Pour rappel, ce plan est basé sur une approche participative incluant l'exploitation des données issues de la Planification Communale (PCD) et des propositions des acteurs, conformément aux priorités fixées par la Stratégie de l'Agence.

Aussi, Karim HENDILI, Coordinateur du Programme des Villes du Patrimoine Mondial de l'Unesco, a réalisé une conférence inaugurale au cours de laquelle il a présenté et énuméré les enjeux de conservation et de valorisation du Patrimoine Mondial de l'Humanité. Pour rappel, Monsieur Hendili réalise une visite de travail dans le Nord du Maroc, suite à l'invitation de l'APDN, pour étudier notamment les possibilités techniques de classement des villes du Nord dans le patrimoine Mondial.

 

logo 2السياق العام
في إطار استراتجيتها للفترة ما بين 2013ـ2017، واعتبارا لمخططات التنمية الجهوية للصناعة التقليدية ومخططات التنمية الجهوية للاقتصاد الاجتماعي والتضامني، تعمل وكالة الشمال على تفعيل برنامج عام للتنمية المندمجة ، يهدف إلى تحسين الأحوال المعيشية للساكنة بالمناطق الشمالية للمملكة، و ذلك عبر تنويع مصادر الدخل والزيادة فيها، من خلال العمل على انتشار أكبر للقطاعات الاقتصادية ذات الإمكانات الواعدة.

فبعد أزيد من 15 عاما من التدخل إلى جانب الفاعلين الاقتصاديين، تهدف الوكالة عبر طلب عروض المشاريع هذا، إلى تدعيم المنشآت البنيوية القائمة، التي تمثل إمكانات كبيرة للإنتاج والتسويق، وذلك بغية تحسين مردودية وجودة منتجات الفاعلين في المجال الاجتماعي والاقتصادي بعمالات وأقاليم الشمال للمملكة، وتمكينهم من ولوج السوق في إطار الأعمال التجارية المهيكلة.

النطاق الجغرافي للمشاريع
الجماعات القروية والحضرية لجهتي طنجة-تطوان وتازة-الحسيمة- تاونات.

قطاع تدخل المشاريع
الاقتصاد الاجتماعي والتضامني.

آخر اجل لإيداع ملف الترشيح
يجب إرسال الطلبات كاملة عن طريق البريد أو وضعها لدى مكتب الضبط بالوكالة مقابل وصل الإيداع، والتي تقع بالعنوان التالي: شارع سجلماسة، عمارة الديوان، طنجة 90000 المغرب، ودلك قبل 12 يونيو 2015 ، سيأخذ بعين الاعتبار التاريخ المشار إليه في الطابع البريدي

- إعلان عن طلب عروض.

- نموذج الطلب.

- نموذج الميزانية.

   

الصفحة 23 من 26

Autres actualités des projets