Mercredi 18 Septembre 2019
ArabicFrancais (Fr)

La Maison de l'Art Contemporain à Assilah (Maroc) accueille l'exposition the CARPET twist qui présente les résultats de ce projet

 assilah-art

Le projet CARPET (Craft Art and People Together) de la Fondation Trois Cultures maintient une activité intense durant ce mois de juillet. Après avoir exposé une partie de leurs résultats à la Foire internationale de l'Artisanat à Lisbonne (Portugal) par le biais d'un stand et d'une présentation à l'auditorium avec des témoignages des différents partenaires et participants, le projet voyage cette semaine au Maroc, plus précisément dans la ville d'Assilah, où sera inauguré le samedi prochain 13 juillet l'exposition the CARPET twist.

Toutes ces actions sont organisées en étroite collaboration avec l'APDN (Agence pour le Développement des Provinces du Nord du Maroc), partenaire invité du projet CARPET en représentation d'un pays non européen. À cet égard, il convient de noter que tous les partenaires du projet CARPET se déclarent ouvertement disposés à intégrer des pays tiers dans cette proposition, qui compte avec le soutien de fonds européens. C'est pourquoi la Fondation Trois Cultures, l'organisation qui dirige le programme, a toujours manifesté un intérêt particulier pour la coopération culturelle avec le Maroc, principal pays de coopération pour cette fondation.

Le projet CARPET est coordonné par la Fondation Trois Cultures avec les partenaires Creative Kernow au Royaume-Uni, CEARTE au Portugal et APDN au Maroc, et bénéficie du soutien financier du programme européen Europe Créative.

Cette proposition artistique, qui peut être visitée dans la Maison de l'Art Contemporain jusqu'au 20 juillet prochain, présente une sélection d'œuvres issues des actions menées dans le cadre du projet CARPET, telles que les résidences d'artistes de différents pays participant et dont les Espagnols Marta de Pablos et Armando Rabadán ont bénéficié, ainsi que les Britanniques OVERLAP et Anne Williams, les Portugais Sara Meli Melo et Estela Melo et aussi le Marocain Hamza El Fasiki. Outre le résultat des différents projets de ces artistes et artisans en résidence, des œuvres collectives seront également exposées, avec la participation de citoyens de différents pays, telles que l'action 'depuis Séville avec amour' ou l'installation 'CARPET hyperlink'.

Parmi les œuvres exposées, citons les interventions des artistes DEBAGA, Ana Langeheldt et Sadik Haddari, qui ont travaillé directement sur des couches élaborées par la société portugaise BIOCO TRADITION. Il convient également de mentionner l'interaction entre l'illustrateur SBIMBO et la potière Antonia Jaén. Ces gestes d'approche entre différentes disciplines montrent l'intérêt de ce projet à l'élargissement des possibilités de connexion entre l'art contemporain, l'artisanat et la participation dans le travail de création.

Cet acte de présentation du projet et de ses résultats a été conçu comme un événement festif, participatif et ouvert à tous les citoyens. Des ateliers de la céramiste et plasticienne Marta de Pablos et du maître en calligraphie artistique arabe Sadik Haddari ont été conçus à cet effet.