Jeudi 13 Juin 2024
ArabicFrancais (Fr)

Visite du Chef de la Délégation de l'Union Européenne à Al Hoceima

 DRIN UE 01

Communiqué de presse

 Dans le cadre du Programme d’Appui aux dynamiques de Développement Intégré dans les territoires ruraux du Nord (DRIN), Son Excellence l’Ambassadeur de l’Union européenne, Monsieur Rupert Joy, a effectué une visite opérationnelle de la province d’Al Hoceima les 25 et 26 octobre 2016. Durant cette visite, Monsieur l’Ambassadeur s’est rendu sur plusieurs chantiers en cours et a rencontré des représentants de communes et d’associations bénéficiaires du projet dans les pôles montagne et parc de la province. Il a également été reçu par Monsieur le Gouverneur, Monsieur le Président du Conseil Régional et Monsieur le Directeur Général de l’Agence du Nord.

 La première journée a été consacrée au pôle montagne où la délégation de l’UE a assisté à un atelier animé par l’Association Forum des Alternatives Maroc autour de son projet « Promotion de la participation des associations, des citoyens  et citoyennes dans la gouvernance local » subventionné dans le cadre du DRIN. Cette rencontre qui a eu au siège de la commune de Ketama a réuni les élus des communes de Ketama et de Issaguen et de plusieurs associations locales. Les sièges des huit communes rurales prioritaires du projet sont en cours de réhabilitation. Lors des échanges qui ont eu lieu, les intervenants ont rappelé l’importance du renforcement de capacités des acteurs locaux communaux et associatifs pour assurer leur adhésion et implication totale dans l’édification d’un processus de démocratique participative et l’élaboration d’une vision commune du développement de leur territoire.

Le programme DRIN

DRIN UE 11


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 La délégation a ensuite rendu visite à Dar Taliba de Ketama qui a été réhabilitée à l’instar de huit autre Dar Talib/a dans la province. Les Dar Talib sont des structures d’hébergement pour jeunes collégien (e)s et lycéen(e)s.  Il constitue un instrument important de lutte conte l’abandon scolaire en offrant aux jeunes scolarisés des conditions d’accueil appropriées et un encadrement pédagogique. Dar Taliba de Ketama est gérée par l’Association Nor. Elle héberge 45 jeunes pensionnaires issues des douars de la région. Une petite réception a été organisée à l’initiative de l’association, au cours de laquelle un mot de bienvenue a été lu par une jeune collégienne avant d’entamer la visite du batîment. Une visite plus sommaire a également été effectuée au chantier de Dar Talib de Issaguen.

 L’après-midi a été consacrée à une rencontre avec la Confédération des associations Sanahaja du Haut Rif Central qui a exposé ses projets de développement pour cette région montagneuse et forestière au fort potentiel touristique. L’association bénéficie une subvention pour la création d’un centre de ressources pour la vie associative d’Issaguen et réalise pour le compte du projet des travaux de balisage et signalétique de sentiers de randonnées.

 La deuxième journée de la visite était dédiée au Parc National d’Al Hoceima. Ce parc qui s’étend sur un territoire de 48 000 hectares. D’importants investissements ont été consentis dans l’infrastructure du Parc. C’est ainsi qu’un total de 54 km de piste seront réhabilités, 3 km ouverts et 20 kilomètres de sentiers aménagés, et 4 miradors construits. Ces aménagements touristiques nécessaires pour développer des circuits de randonnées diversifiés profitent également à la population locale (15.000 habitants) en désenclavant plusieurs villages, points d’eau et exploitations agricoles et artisanales. Une signalétique directionnelle et promotionnelle a également été développée, elle sera implantée au niveau des entrées du parc et des sites d’intérêts. Des supports de communication : cartes de randonneurs et guides thématiques promotionnel et didactique sur la faune, la flore, la vie marine et le patrimoine culturelle du parc seront par ailleurs mis à disposition des visiteurs et des professionnelles du tourisme.

 Son Excellence l’Ambassadeur accompagné par le Directeur Général de l’Agence du Nord ont ainsi pu constater l’avancement des travaux de réhabilitation de la piste d’Aghbal qui s’étend sur 4,1 km et qui désenclave le village portant le même nom et la source de Aghbal qui dessert la population de la région.

 Les associations du Parc National qui ont bénéficié des subventions accordées dans le cadre du projet DRIN ont par ailleurs organisée une rencontre riche et émouvante avec les bailleurs de fonds du projet. Cette rencontre qui a eu lieu au local de la Coopérative des Plantes Aromatiques de Beni Boufrah était animé par l’Association Bades, l’Association AZIR et les Réseau RODPAL. Elle s’est déroulé en marge d’une exposition riche et variée de l’ensemble des produits de territoires produits des coopératives appuyées par l’Association Bades dans le cadre de son projet « Appui aux coopératives rurales à travers le renforcement de leurs structures et la promotion de leurs produits». Des femmes artisanes ont à travers leurs produits authentiques et leur discours passionné et responsable conté le développement qu’a connu la femme rurale du rif durant ces dernières années à travers les différents projets sociaux et économiques menées dans la région. RODAPL a pour sa part, rappelé le défis environnementaux et de développement durable que connait cette région méditerranéenne et l’importance que revêt pour la population leur projet de création d’une pépinière qui sera réalisé dans le cadre du projet « Préservation des sols et des eaux et amélioration des revenus des habi tants du Parc National d’Al-Hoceima». L’association AZIR a pour sa part opté pour la sensibilisation des plus jeunes aux problématique de l’environnement à travers son projet « Développement local au service de l’amélioration des conditions socio-éducative de la Commune de Beni Boufrah »

Zoom sur le Parc d'Al Hoceima

DRIN UE 12

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 Enfin, et pour clore ce circuit dans le rif, la délégation a pu profiter d’un visite guidée du chantier de réhabilitation de la Tour Senhaja située sur flan du village Torres à Beni Boufrah. L’archéologue en charge du projet a ainsi apporté explications et clarifications sur l’histoire de ces tours, de la cité médiévale qui l’entoure et du port de Torres. Ce premier site historique réhabilité dans la province confortera les atouts touristiques du parc national, qui pourra ainsi offrir un circuit « patrimoine historique » qui comprendra également le village d’Adouz et sa mosquée mérinide du 12ème siècle, la Kasbah Ismailienne de Senada, les ruines de Bades ainsi que plusieurs marabouts.

 Le DRIN est un programme de développement intégré qui se concentre sur la province d’Al-Hoceima et plus particulièrement sur les communes du Parc National d’Al-Hoceima et les communes de Montagne. Ce programme mis en œuvre par l’APDN s’étend sur une durée de 6 ans et a pour but d’améliorer les conditions de vie et de revenus des populations rurales à travers le soutien aux dynamiques de développement local participatif et inclusif. Le projet se décline sur quatre axes principaux :

  •   L’appui à la Gouvernance locale à travers l’appui aux communes territoriale et à la société civile.
  •  L’appui aux services sociaux : éducation, santé communautaire et alphabétisation fonctionnelle
  •   L’appui à l’Economie Sociale et Solidaire dans les secteurs agricole, touristiques et artisanaux.
  •   La valorisation des Aire protégées et la protection des écosystèmes

 L’environnement et l’insertion des jeunes et de la femme sont pris particulièrement pris en compte selon une logique transversale.

 Le projet totalise un engagement de 125 MDH dont 100 MDH sont financés par l’Union Européenne. 

 

Pour plus d’information concernant le programme DRIN : www.drin.ma

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir !

DRIN UE 02 DRIN UE 03 DRIN UE 04 DRIN UE 05 DRIN UE 06 DRIN UE 07 DRIN UE 08 DRIN UE 09 DRIN UE 10

 

Dans le cadre du Programme d’Appui aux dynamiques de Développement Intégré dans les territoires ruraux du Nord (DRIN), Son Excellence l’Ambassadeur de l’Union européenne, Monsieur Rupert Joy, a effectué une visite opérationnelle de la province d’Al Hoceima les 25 et 26 octobre 2016. Durant cette visite, Monsieur l’Ambassadeur s’est rendu sur plusieurs chantiers en cours et a rencontré des représentants de communes et d’associations bénéficiaires du projet dans les pôles montagne et parc de la province. Il a également été reçu par Monsieur le Gouverneur, Monsieur le Président du Conseil Régional et Monsieur le Directeur Général de l’Agence du Nord.

La première journée a été consacrée au pôle montagne où la délégation de l’UE a assisté à un atelier animé par l’Association Forum des Alternatives Maroc autour de son projet « Promotion de la participation des associations, des citoyens  et citoyennes dans la gouvernance local » subventionné dans le cadre du DRIN. Cette rencontre qui a eu au siège de la commune de Ketama a réuni les élus des communes de Ketama et de Issaguen et de plusieurs associations locales. Les sièges des huit communes rurales prioritaires du projet sont en cours de réhabilitation. Lors des échanges qui ont eu lieu, les intervenants ont rappelé l’importance du renforcement de capacités des acteurs locaux communaux et associatifs pour assurer leur adhésion et implication totale dans l’édification d’un processus de démocratique participative et l’élaboration d’une vision commune du développement de leur territoire.

La délégation a ensuite rendu visite à Dar Taliba de Ketama qui a été réhabilitée à l’instar de huit autre Dar Talib/a dans la province. Les Dar Talib sont des structures d’hébergement pour jeunes collégien (e)s et lycéen(e)s.  Il constitue un instrument important de lutte conte l’abandon scolaire en offrant aux jeunes scolarisés des conditions d’accueil appropriées et un encadrement pédagogique. Dar Taliba de Ketama est gérée par l’Association Nor. Elle héberge 45 jeunes pensionnaires issues des douars de la région. Une petite réception a été organisée à l’initiative de l’association, au cours de laquelle un mot de bienvenue a été lu par une jeune collégienne avant d’entamer la visite du batîment. Une visite plus sommaire a également été effectuée au chantier de Dar Talib de Issaguen.

L’après-midi a été consacrée à une rencontre avec la Confédération des associations Sanahaja du Haut Rif Central qui a exposé ses projets de développement pour cette région montagneuse et forestière au fort potentiel touristique. L’association bénéficie une subvention pour la création d’un centre de ressources pour la vie associative d’Issaguen et réalise pour le compte du projet des travaux de balisage et signalétique de sentiers de randonnées.

La deuxième journée de la visite était dédiée au Parc National d’Al Hoceima. Ce parc qui s’étend sur un territoire de 48 000 hectares. D’importants investissements ont été consentis dans l’infrastructure du Parc. C’est ainsi qu’un total de 54 km de piste seront réhabilités, 3 km ouverts et 20 kilomètres de sentiers aménagés, et 4 miradors construits. Ces aménagements touristiques nécessaires pour développer des circuits de randonnées diversifiés profitent également à la population locale (15.000 habitants) en désenclavant plusieurs villages, points d’eau et exploitations agricoles et artisanales. Une signalétique directionnelle et promotionnelle a également été développée, elle sera implantée au niveau des entrées du parc et des sites d’intérêts. Des supports de communication : cartes de randonneurs et guides thématiques promotionnel et didactique sur la faune, la flore, la vie marine et le patrimoine culturelle du parc seront par ailleurs mis à disposition des visiteurs et des professionnelles du tourisme.

Son Excellence l’Ambassadeur accompagné par le Directeur Général de l’Agence du Nord ont ainsi pu constater l’avancement des travaux de réhabilitation de la piste d’Aghbal qui s’étend sur 4,1 km et qui désenclave le village portant le même nom et la source de Aghbal qui dessert la population de la région.

 Les associations du Parc National qui ont bénéficié des subventions accordées dans le cadre du projet DRIN ont par ailleurs organisée une rencontre riche et émouvante avec les bailleurs de fonds du projet. Cette rencontre qui a eu lieu au local de la Coopérative des Plantes Aromatiques de Beni Boufrah était animé par l’Association Bades, l’Association AZIR et les Réseau RODPAL. Elle s’est déroulé en marge d’une exposition riche et variée de l’ensemble des produits de territoires produits des coopératives appuyées par l’Association Bades dans le cadre de son projet « Appui aux coopératives rurales à travers le renforcement de leurs structures et la promotion de leurs produits». Des femmes artisanes ont à travers leurs produits authentiques et leur discours passionné et responsable conté le développement qu’a connu la femme rurale du rif durant ces dernières années à travers les différents projets sociaux et économiques menées dans la région. RODAPL a pour sa part, rappelé le défis environnementaux et de développement durable que connait cette région méditerranéenne et l’importance que revêt pour la population leur projet de création d’une pépinière qui sera réalisé dans le cadre du projet « Préservation des sols et des eaux et amélioration des revenus des habi tants du Parc National d’Al-Hoceima». L’association AZIR a pour sa part opté pour la sensibilisation des plus jeunes aux problématique de l’environnement à travers son projet « Développement local au service de l’amélioration des conditions socio-éducative de la Commune de Beni Boufrah »

Enfin, et pour clore ce circuit dans le rif, la délégation a pu profiter d’un visite guidée du chantier de réhabilitation de la Tour Senhaja située sur flan du village  Torres à Beni Boufrah. L’archéologue en charge du projet a ainsi apporté explications et clarifications sur l’histoire de ces tours, de la cité médiévale qui l’entoure et du port de Torres. Ce premier site historique réhabilité dans la province confortera les atouts touristiques du parc national, qui pourra ainsi offrir un circuit « patrimoine historique » qui comprendra également le village d’Adouz et sa mosquée mérinide du 12ème siècle, la Kasbah Ismailienne de Senada, les ruines de Bades ainsi que plusieurs marabouts.

Le DRIN est un programme de développement intégré qui se concentre sur la province d’Al-Hoceima et plus particulièrement sur les communes du Parc National d’Al-Hoceima et les communes de Montagne. Ce programme mis en œuvre par l’APDN s’étend sur une durée de 6 ans et a pour but d’améliorer les conditions de vie et de revenus des populations rurales à travers le soutien aux dynamiques de développement local participatif et inclusif. Le projet se décline sur quatre axes principaux :

·         L’appui à la Gouvernance locale à travers l’appui aux communes territoriale et à la société civile.

·         L’appui aux services sociaux : éducation, santé communautaire et alphabétisation fonctionnelle

·         L’appui à l’Economie Sociale et Solidaire dans les secteurs agricole, touristiques et artisanaux.

·         La valorisation des Aire protégées et la protection des écosystèmes

L’environnement et l’insertion des jeunes et de la femme sont pris particulièrement pris en compte selon une logique transversale.

Le projet totalise un engagement de 125 MDH dont 100 MDH sont financés par l’Union Européenne. 

Pour plus d’information concernant le programme DRIN : www.drin.ma

Normal 0 false 21 false false false FR X-NONE AR-SA