Jeudi 13 Juin 2024
ArabicFrancais (Fr)

En préparation à la COP 22, un congrès arabo-africain à Tanger sur les réserves de biosphères

 

cop22 dg 

Du 18 au 20 octobre 2016 se tiendra à l’hôtel Ramada de Tanger, le premier congrès arabo-africain sur les réserves de biosphères et les changements climatiques dans la région Arabe et Afrique, dans la perspective de la COP22 qui se tiendra à Marrakech.

Ce congrès est organisé sous l’égide de l’Unesco, en partenariat avec l’APDN, l’ISESCO, le Haut Commissariat des Eaux et forêts, la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et TMSA.

Il s’organisera ainsi sur 3 jours autour d’ateliers riches et d’échanges d’expérience sur les biosphères présentes dans les régions arabes et africaines avec la participation de 22 pays, soit près de 50 intervenants.

La biosphère possède aujourd’hui une influence déterminante sur l’atmosphère et le réchauffement climatique. Elle est au cœur du cycle carbone stocké dans nos écosystèmes. C’est pour cela qu’il est indispensable de la protéger.

IMG-20161019-WA0002

Afin de prendre connaissance de la richesse territoriale marocaine en la matière, où nous possédons une Réserve de Biosphère internationale et Méditerranéenne (RBIM), se trouvant entre le Maroc et l’Espagne, de chaque côté du détroit de Gibraltar, une journée de visites terrain est également au programme, autour de divers site d’intérêts biologiques et écologiques situés dans la région Nord du Royaume (Jbel Moussa, parc Talassemtane, une éco-école à Chefchaouen).

L’objectif final de ces débats : créer un mode de gestion intégrant les populations afin de concilier environnement et économie, et incorporer les réserves de biosphères aux législations et politiques déjà en place dans les pays concernés en suivant le plan d’action 2015 – 2025 du programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) établi à Lima, au Pérou.

aaaaaaa

Enfin, il ne manque pas de préciser que l’APDN s’engage à soutenir ces initiatives arabo-africaines dans le domaine de l’environnement en les aidant à renforcer leurs liens de coopération dans le but d’enrichir les avancées scientifiques déjà établies et de contribuer à l’amélioration de conditions climatiques favorables au bien-être de ses populations.

 

pdf16Télécharger le rapport de l'atelier conjoint MAB et PHI sur les réserves de biosphères et les changements climatiques dans la région Arabe et l’Afrique (PDF)

Articles connexes:

- Ouverture à Tanger de la 1ère Rencontre arabo-africaine sur les Réserves de biosphères

http://maroc-diplomatique.net/ouverture-a-tanger-de-1ere-rencontre-arabo-africaine-reserves-de-biospheres/