الأحد 26 أيار/مايو 2024
ArabicFrancais (Fr)

Tourisme rural : un levier de développement des zones montagneuses

Aménagement du site d'akchour et projet pilote de développement du parc Bouhachem : l'Agence du Nord œuvre pour le développement du pays Jbala

 tourusme rur akchour

Dans le cadre de sa stratégie pour la lutte contre la vulnérabilité et l'intégration économique concernant la plateforme 2013-2018, l'Agence met en place un programme d'appui au Pays Jbala à travers le développement du secteur touristique comme levier de développement intégré. Ce programme vise à faire de la culture Jbala un label pour la promotion de la destination touristique à travers la valorisation du patrimoine et la communication sur les offres régionales. Ce programme inclut notamment l'aménagement du site d'Akchour, le projet intégré du parc intégré de Bouhachem, le développement du pays d'accueil Talassemtane-Chaouen, ainsi que la construction d'un musée de la diète méditerranéenne à Chefchaouen, autant d'initiatives qui visent à valoriser le patrimoine matériel et immatériel exceptionnel de la Région.

Le premier projet concerne l'aménagement du site d'Akchour, véritable porte d'entrée du tourisme rural pour le pays Jbala, situé dans la commune rurale de Talembote à moins de trente minutes de la ville de Chefchaouen. Ce site populaire auprès des adeptes de tourisme naturel et écologique au niveau national et international, offre des paysages exceptionnels, regroupant des cascades, bassins d'eaux naturels et cours d'eau bordés par des forêts variées dans un paysage de montagne. Le site se caractérise également par la présence d'une arche naturelle dans la montagne (Pont de Dieu). Il présente également un important intérêt culturel au cœur du pays Jbala.

Face à l'afflux important des visiteurs, notamment en période estivale, l'Agence, a initié un important programme visant la mise à niveau et l'aménagement du site d'Akchour pour faciliter l'accès des visiteurs. Ce programme compte quatre composantes. La première concerne l'aménagement de l'accès au site d'Akchour avec en plus la construction d'un café et restaurant ainsi que des sanitaires publics. La seconde composante concerne l'aménagement des circuits de randonnées. La troisième concerne les travaux de revêtement et de traitement de l'environnement de la route non classée reliant la RP4100 (PK4+500) pour améliorer l'accès à la zone. Enfin, la quatrième composante concerne l'achèvement des chantiers en cours.

D'autre part, l'Agence appuie la commune rurale pour la mise en place et le perfectionnement du site de collecte des déchets afin de préserver ce site exceptionnel, particulièrement vulnérable durant l'été. De même, qu'elle accompagne les gites locaux dans la mise à niveau de leur infrastructures afin d'accueillir les visiteurs. La première tranche de ce programme a un coût estimé à 10 millions de DH, arrivés aujourd'hui à un stade élevé de réalisation. Il est à noter que ce projet s'inscrit dans un programme plus large visant à valoriser le site d'Akchour et à développer sa connexion à la ville de Chefchaouen, à terme, par un téléphérique.

 akchour1akchour2akchour3akchour4akchour5akchour6akchour7

Le deuxième projet concerne le parc de Bouhachem, patrimoine naturel exceptionnel, se caractérisant par une richesse naturelle diverse comportant notamment des formations forestières exceptionnelles ainsi que 125 espèces d'oiseaux et mammifères dont 43 sont endémiques, rares ou menacées. Il est classé comme Site d'intérêt Biologique et Ecologique (SIBE). Il dispose également d'une richesse culturelle ancestrale des tribus Jbalas caractérisé par des savoir-faire agricoles et artisanaux ainsi qu'une architecture unique. Il se caractérise enfin par sa proximité avec les centres urbains : 2 heures de l'autoroute Casa-Tanger, accessible via l'Ouest depuis Moulay Abdesslam, Accessible côté Est depuis Sebta, Tétouan et Chefchaouen depuis le village Al-Hamra. Pour rappel, le parc concerne 6 communes : Dardara, Tanaqoub, Laghdir, Béni Leit , El Oued et Tazroute, à l'intersection des provinces de Tétouan, Chefchaouen et Larache recouvrant près de 150 000 hectares, avec une population de près de 47 000 habitants.

Dans ce contexte, l'Agence a mis en place, en partenariat avec le groupement de collectivités territoriales du Parc Naturel de Bouhachem et la Province de Chefchaouen, un projet pilote de développement intégré du parc. Il s'agit d'un projet unique par son caractère interprovincial et intercommunal qui vise à développer le parc naturel en renforçant les infrastructures de base et en structurant les activités touristiques rurales et responsables. Ce projet s'est basé sur un diagnostic de terrain et une démarche participative et ascendante avec les acteurs locaux. Ainsi, 14 projets concrets et réalisables à court terme ont été identifiés, ayant un impact direct sur les conditions de vie de la population et la structuration de l'activité économique à vocation touristique pour un budget de plus de 12 millions de DH. Il s'agit notamment de l'aménagement de points d'intérêt touristique (écomusée, ancienne douane de Laghdir, palais Moulay Yazid...), du soutien de l'activité touristique (réfection de gite, formation) ou du balisage de circuits de randonnées. D'autre part, des projets d'amélioration des conditions de vie des populations ont été initiés concernant notamment les services aux populations (acquisition des ambulances et moyens de transports scolaires, désenclavement, etc.). La convention de mise en œuvre de ce programme vient d'être signée par les différents partenaires.

Ces initiatives s'inscrivent dans un vaste programme visant à assurer le développement humain et social des populations des pays Jbala, de même que l'amélioration de leurs revenus. Ce programme comporte plusieurs autres initiatives importantes visant à mettre en place un circuit touristique intégré à partir de la ville de Chefchaouen, réputée pour son patrimoine culturel, historique et naturel vers le parc naturel de Talassemtane et les différents sites écologiques et naturels de la zone (Parc naturel de Bouhachem, Jbel Kalti, etc.). Cette zone se caractérise aussi par des produits de terroirs très réputés et à fort contenu culturel (Jben Jabli, figues séchées, huile d'olive, Samet...) ainsi que les fameux produits d'artisanats (Mendil, broderie, etc.) A cet effet, l'Agence appuie plusieurs acteurs locaux visant à améliorer la capacité d'accueil et les produits de terroirs. Aussi, l'Agence appuie une démarche visant à assurer la ville de Chefchaouen au patrimoine mondial de l'UNESCO, cette ville étant actuellement perçue au niveau international comme une des meilleures destinations au Maroc. D'autre part, l'Agence a initié un important projet visant, comme initiative unique au Maroc, la création d'un musée de la diète méditerranéenne à Chefchaouen, sachant déjà que la diète Jeblie est d'ores et déjà inscrite au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO. Elle a mobilisé à cet effet 3 millions de DH. Autant d'atout pour visiter cette région exceptionnelle.

 parkbouhachem

Autres Actualités dans le Nord

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20