الخميس 13 آب/أغسطس 2020
ArabicFrancais (Fr)

Lancement du Plan de Développement Intégré de Taounate (2015-2020) et signature de la convention relative à la phase II du plan de développement provincial 2013-2017 de l’APDN

taounate003

Durant les dernières années, la province de Taounate a bénéficié de plusieurs projets et programmes de développement socioéconomique, notamment le Programme de Développement intégré (PDI), les projets inscrits dans les Plans Communaux de Développement (PCD) et les projets lancés dans le cadre de l'Initiative Nationale pour le développement Humain (INDH).

Pour soutenir cette dynamique de développement que connaît la Province, l'Agence de Développement des Provinces du Nord (APDN) en partenariat avec la Province de Taounate a lancé une étude pour l'élaboration d'un Plan de Développement de la Province de Taounate à l'horizon 2020. Cette étude qui a été confiéesuite à un appel d'offres au Bureau d'étude CID, l'un des leaders du conseil et de l'ingénierie au Maroc a été réalisée,en deux grandes étapes.

La première étape consacrée au diagnostic et l'établissement de l'état des lieux a permis d'identifier les principales problématiques et les dynamiques en œuvre sur le territoire et de construire un cadre référentiel auquel adhère l'ensemble des acteurs.Afin de mieux cerner les enjeux de développement de la province, d'utiliser toutes les synergies locales possibles, etde susciter des interactions entre acteurs et secteurs du territoire, le diagnostic a été réalisé selon une approche transversale et de manière participative. Dans ce sens, plusieurs rencontres ont été organisées avec les élus locaux, les agents de l'autorité et les services extérieurs. Ce processus participatif a été complété par l'organisation d'un atelier provincial réunissant l'ensemble des acteurs locaux (autorités locales, services de l'Etat, collectivités locales, société civile, acteurs économiques, etc.) afin d'enrichir le diagnostic et de dégager les principaux enjeux de développement de la Province sur les plans humain, environnemental, économique et social.

La deuxième étape dédiée à l'élaboration de la stratégie de développement a permis de formuler une vision de développement prospectiveet partagée par les acteurs locaux et de la décliner en un plan d'actions opérationnel. La formulation de la stratégie de développement s'est appuyée sur une démarche de planification stratégiquearticulée autour de la définition d'objectifs stratégiques issus d'une vision prospective et leur déclinaisonen projets et programmes, en vue de leur exécution dans le cadre de partenariats.
De la même manière que le diagnostic, cette étape a été réalisée de manière participative impliquant l'ensemble des acteurs locaux.Dans cette logique, quatre ateliers de planification participative, ont été organisés au niveau des quatre cercles de la province. Ces ateliers qui ont été l'occasion de mener une réflexion autour d'une vision prospective, ont permisaussi de recueillir des idées de projets.

Au terme de ce processus qui a appuyé davantagela dynamique territoriale que connait la province,une visionaudacieuse a été retenue. Cette vision ambitionne de "transformer Taounate en une province économiquement dynamique, territorialement équilibrée, socialement solidaire, soucieuse de la préservation de ses ressources et référence nationale en matière de développement durable et d'économie verte". Il s'agit donc d'opérer une transition vers un développement durable et faire de Taounate une province modèle et une référence nationale dans le développement territorial intégré basé sur une croissance verte solidaire.

Ce choix a été dicté par les atouts spécifiques de Taounate (réservoir d'eau du pays, espace forestier riche et diversifié, Importance des activités agricoles, etc.) mais également par un contexte national et international favorable à la croissance verte.

Pour la concrétisation de cette vision cinq axes stratégiques ont été retenus :

  1. Le développement d'une économie verte : cet axe vise principalement à développer les filières agricoles phares, une industrie agro- alimentaire légère respectueuse de l'environnement, le tourisme rural et l'artisanat local ;
  2. Le désenclavement et l'amélioration des services sociaux : cet axe a pour objectif d'accélérer le désenclavement de la province, d'améliorer l'accès à l'eau potable, au réseau électrique, à l'éducation, à l'offre locale de la santé et de dynamiser le développement de la culture et du sport ;
  3. La mise à niveau territoriale :cet axe consiste à réaliser des programmes de mise à niveau des villes et centres émergents de la province ;
  4. Préservation du patrimoine naturel et de l'environnement : il s'agit de lutter contre les inondations, la déforestation et la dégradation des sols et d'améliorer le réseau d'assainissement liquide et solide de la province ;
  5. Actions institutionnelles transversales : cet axe vient pour compléter les projets physiques par la mise en œuvre d'une batterie d'actions transversales. Il s'agit du renforcement de la gouvernance locale par l'amélioration de la représentativité des services extérieurs au niveau de la province, le renforcement des capacités des acteurs locaux par des actions de formation et de sensibilisation et la promotion de la province par la mise en place une stratégie de marketing territorial.

La mise en œuvre du plan de développement de la Province de Taounate nécessitera la mobilisation de l'ensemble des intervenants dans le territoire et une enveloppe globale estimée à 12,6 milliards de dirhams, dont 60 % pour le désenclavement et l'amélioration des services sociaux, 20% pour le développement d'une économie verte, 12% pour la préservation du patrimoine naturelle et l'environnement et 8% pour la mise à niveau territoriale. L'impact attendu est conséquent.Sur le plan économique, il est prévu une augmentation du chiffre d'affaire annuel des filières phares (olivier, figuier, câprier.) de 800 MDH, en ce qui concerne les services de base, le taux d'accès à l'eau potable à travers le réseau ONEP atteindra 66%, le taux d'électrification rural 100% et le % des routes classées en bon état 100%. Les indicateurs sociaux liés notamment à la santé et l'éducation connaîtront également une amélioration sensible.Ainsi le taux le taux d'accouchement en milieu surveillé atteindra 67%, le taux de couverture vaccinale 95%, le taux de scolarisation au collège 85%, celui du secondaire 78% et la déperdition scolaire(12-14 ans) passera de 30% à 5%,

Suite à la présentation de cette stratégie ambitieuse, a été également signée la convention relative à l'exécution de la phase II du plan de développement provincial 2013-2017 élaboré par l'Agence. Ce plan a été adopté en 2013 et constitue la déclinaison territoriale de la plateforme stratégique 2013-2017 au niveau de la province de Taounate. Pour rappel, les axes principaux de ce plan sont la mise à niveau territoriale prioritaire notamment la construction et entretien des pistes et ouvrages d'art prioritaires, l'amélioration des conditions de vie notamment à travers une intervention volontariste dans le secteur de la santé et le développement économique communal, secteurs connaissants d'importants déficits au niveau provincial et enfin l'intégration économique des filièresà fortpotentiel notamment la transformation des olives, figues,câpres, etc. Ce plan dont le coût global avoisine les 300 MDH comporte plusieurs phases de réalisation et traduit un engagement fort de l'Agence pour la province de Taounate fortement rurale, dans le cadre du rééquilibrage de son intervention envers les provinces défavorisées et le milieu rural.

A cet effet, la première phase de réalisation 2013-2015, a mobilisé une contribution de l'Agence de près de 84 millions de DH, qui est aujourd'hui arrivée à un stade avancé de réalisation. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de développement provincial intégré 2015-2020, l'Agence en partenariat avec la province et les collectivités locales a proposé d'intervenir sur un portefeuille de 34 projets pour uncoûtglobal de 190 MDH dont 73 mobilisés par l'Agence, témoignant d'un effet de levier important 2,5 fois et d'un engagementcontinu pour la provin ce de Taounate.

Autres actualités des projets