السبت 26 أيلول/سبتمبر 2020
ArabicFrancais (Fr)

L’hôpital de Targuist, inauguré en juillet 2008 par le souverain, a abrité avec succès du 11 au 17 février ses premières interventions chirurgicales : une chirurgie viscérale et deux césariennes. Ainsi le 12 février, l’hôpital de Targuist a vu naître son premier bébé, une petite fille née par césarienne. Rappelons que jusqu’à présent, ces interventions se pratiquaient au niveau de l’Hôpital Mohammed V d’Al Hoceima et que la plupart des malades étaient dans l’obligation, en cas de complications, de parcourir entre 70 et 120 km dans des conditions difficiles principalement dues à l’enclavement et à la difficulté à se déplacer en pleine montagne.

Ainsi, à travers son implication et participation dans la réalisation de cette nouvelle structure sanitaire construite selon des normes et des standards internationaux, l’Agence pour la Promotion et le Développement du Nord (APDN), dans le cadre de sa vision globale de développement du Rif central en particulier et du Nord en général, a permis et à améliorer l’accès à des soins et à des prestations de qualité à près de 200.000 personnes vivant dans des zones enclavées du Rif Central. Les objectifs de l’APDN, à travers ce projet financé par le Fond Saoudien pour le Développement à hauteur de 48 millions de DHS en partenariat avec le Ministère de la Santé pour les équipements et la Municipalité de Targuist, sont de répondre aux besoins des populations rurales en renforçant la couverture sanitaire dans la zone et en augmentant l’offre de soins et les prestations, l’encadrement sanitaire tant au niveau qualitatif que quantitatif ainsi que la garantie d’une répartition des ressources disponibles dans le domaine. En effet, aujourd’hui, la province d’AlHoceima dispose d’une offre de soins importante grâce notamment à l’inauguration par le souverain en Juillet dernier de l’hôpital d’oncologie, le premier du genre dans la région. L’Hôpital de Targuist vient donc compléter cette offre principalement dans les zones rurales enclavées.

Construit sur une superficie couverte de 5.500 m2 et d’une capacité de 45 lits, cet hôpital, encadré par un staff médical composé de 10 médecins, dont 3 spécialistes en gynécologie et chirurgie et 16 infirmiers, comprend des services de médecine générale, de chirurgie, de pédiatrie et réanimation pédiatrique, de gynécologie obstétrique, de contrôle et des urgences. Cet hôpital comprend des salles de consultation, d’accouchement, de radiologie, une maternité, un centre de diagnostic, un bloc opératoire, une administration, une pharmacie, un laboratoire, une morgue et d’autres services.

En mettant ainsi à la disposition des populations du cercle de Targuist un service sanitaire de qualité, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord réaffirme son engagement et confirme son statut d’organe de développement de référence traduisant la volonté d’ériger le développement du Nord en priorité nationale.