الأربعاء 22 كانون2/يناير 2020
ArabicFrancais (Fr)

10 aôut 2012

Faisant partie intégrante du programme de développement urbain de la ville de Tétouan 2009-2012, doté d'une enveloppe budgétaire de 1,063 milliard de DH, ces projets portent sur la dépollution totale de l'Oued Martil, la réalisation d'un poste source électrique et la construction d'un complexe social au quartier Jbel Dersa.

Ces différents projets visent à assurer les conditions d'un développement durable, améliorer le cadre de vie des populations locales, répondre aux besoins croissants en énergie électrique, et accompagner la dynamique socio-économique que connaît la région.

Traduisant l'intérêt royal particulier aux questions environnementales, le projet de dépollution de l'Oued Martil, d'un coût global de 70 millions de dirhams, vient compléter les programmes de traitement des eaux usées des villes de Tétouan, M'Diq, Martil, Fnideq et du littoral de Tamuda Bay, inaugurés le 10 décembre dernier par le Souverain, que Dieu L'assiste.

A fort impact sanitaire, ce projet, qui prévoit la réalisation de dix stations de pompage, de galeries et de plusieurs intercepteurs, permettra notamment de remédier aux désagréments jusque-là causés par l'Oued Martil, de protéger l'environnement, de disposer de littoraux propres, de revaloriser la façade côtière et de préserver l'hygiène publique.

C'est dans le cadre de l'accompagnement de la dynamique urbaine et économique de Tétouan que s'inscrit également la réalisation d'un nouveau poste source électrique au niveau de la ville. Doté d'une enveloppe budgétaire de 90 millions de dirhams, ce projet vient répondre à la demande croissante d'énergie électrique, liée à l'accroissement de la population et au développement des activités économiques.

Quant au complexe social du quartier Jbel Dersa, il s'inscrit dans le cadre du programme relatif au renforcement des équipements de proximité au niveau de la ville de Tétouan. Mobilisant des investissements de l'ordre de 9 millions de dirhams, ce projet devrait comporter un espace dédié aux associations locales, un centre de services au profit des jeunes, un centre de formation par apprentissage et des classes pour le préscolaire.

Ces différents projets s'inscrivent en droite ligne des objectifs du programme de développement urbain de la ville de Tétouan 2009-2012 qui vise à favoriser l'intégration des quartiers sous-équipés ciblés, au nombre de 42, dans le tissu urbain et à améliorer les conditions de vie des habitants, notamment à travers la mise en place et le renforcement des structures de proximité.

Ce programme structurant, qui enregistre un taux de réalisation avancé, ambitionne le renforcement des attraits de la ville et la promotion de sa place sur le plan régional, outre le développement des infrastructures nécessaires à l'accompagnement des grands projets d'investissement lancés dans la région, avec en premier lieu la zone franche de services et la nouvelle zone industrielle.

Autres actualités des projets