Dimanche 21 Juillet 2019
ArabicFrancais (Fr)

Les conditions et caractéristiques d’habitats des ménages tant en milieu rural qu’urbain sont des données importantes pour la compréhension des conditions de vie et des conditions sociales d’une population sur un territoire donné. Ces caractéristiques concernent notamment le type de logement, le niveau de confort disponible, etc. Elles concernent également l’étude des tendances urbanistiques et des conséquences du processus d’urbanisation.

Urbanisation

Les régions du nord comptent 29 communes urbaines et 216 communes rurales. Le taux d’urbanisation des régions du nord avoisine selon les estimations (2008-2009) 44,6%, soit bien moins que la moyenne nationale (57,3%). Cette situation traduit une grande disparité entre la région de Tanger-Tétouan plus urbanisée que la moyenne nationale (58,3%) et la région de Taza – Al Hoceima – Taounate qui est à dominante rurale avec un taux d’urbanisation d’à peine 24,9%.

Parmi les villes importantes du Nord, nous pouvons citer Tanger, Tétouan, Larache, Ksar El Kbir, Taza, Taounate, Al Hoceima, Guercif, Ouezzane, Chefchaouen, Mdiq et Fnidek.

Habitat

En ce qui concerne le type de logement, il y a lieu de distinguer entre le milieu urbain et le milieu rural.

Dans le milieu urbain, les maisons marocaines modernes dominent dans les deux régions du nord avec plus de 70% des logements en milieu urbain (statistiques 2004). Dans la région de Tanger-Tétouan, ils sont suivis par les appartements (11,7%) et les maisons traditionnelles (6,6%) et enfin l’habitat sommaire et les bidonvilles (5,2%). Les villas représentent 1,7 % du total. Dans la région Taza – Al Hoceima – Taounate, on note l’importance des maisons traditionnelles à Taza où elles représentent 7,4% du total et des bidonvilles qui représentent 11,2% du total à Taounate et 3,4% à Al Hoceima.

Dans le milieu rural, c’est l’habitat de type rural qui domine avec plus de 70% du total suivi par les maisons marocaines qui représentent 22,4% du total dans la région Tanger-Tétouan et près de 14% dans la région de Taza – Al Hoceima – Taounate.

Dynamique du secteur

Concernant, la politique du secteur de l’habitat et de l’urbanisme, fondamental pour le développement économique et social, elle vise à résorber les déficits et faire face à l’urbanisation incontrôlée tout en améliorant la gestion et la planification urbanistique. Cette politique s’est traduite par d’importants programmes de logements sociaux (200 000 logements), le programme Villes Sans Bidonvilles (VSB), les programmes de requalification et de mise à niveau urbaine, le développement des agences urbaines, la mise en place d’un cadre d’investissement, etc. Ces programmes ont été établis suite à des partenariats entre différentes entités publiques et privées.

Le secteur de l’habitat et de l’urbanisme est particulièrement dynamique dans les régions du nord –surtout dans les villes de Tanger et Tétouan- notamment en termes de cadence de constructions, ainsi en 2009, près de 25 448 logements y ont été autorisés soit 25,9% du total national et près de 30,6% pour les logements de type immeuble.