Lundi 23 Novembre 2020
ArabicFrancais (Fr)

 Les trois parcs nationaux du Nord : Parc national de Talassemtane, Parc national de Tazekka, Parc national d'Al Hoceima ainsi que la parc naturel régional de Bouhachem témoignent d'une riche biodiversité régionale et d’une faune et flore variées

Parc national de Tazekka (Province de Taza) .

Le Parc national de Tazekka protège et met en valeur les ressources naturelles du Jbel Tazekka, une éminence verdoyante de 1980 m qui domine la région. Il s'étend sur une superficie de 13 737 ha et a été créé en 1950, pour conserver les écosystèmes naturels et préserver des richesses paysagères et culturelles. Le parc inclut plusieurs curiosités comme le gouffre de Friouatou, site d'intérêt spéléologique.

La montagne est entourée d'une cédraie naturelle et le parc inclut plusieurs espèces de mammifères. Il est à noter que des cerfs d'Afrique du Nord ou cerf de Berbèrie (Cervus elaphus barbarus) y ont été réintroduits en 1994.

Parc national de Talassemtane

Le parc crée en 2004, adossé à la ville de Chefchaouen et s'étendant sur 58 950 hectares offre des paysages d'une rare qualité où la pierre et l'arbre, la roche et la forêt, les immenses points de vue et les gorges profondes s'associent étroitement.

Le parc renferme les seules sapinières marocaines, derniers témoins d'un écosystème unique sur le plan mondial et aujourd'hui menacé de disparition. Ces sapinières constituent le cœur de la zone centrale du Parc, qui s'étend sur 3000 ha. On recense plus de 1380 espèces végétales sur l'ensemble du Parc, dont des espèces endémiques comme le sapin du Maroc et le pin noir. Le parc constitue aussi un refuge de choix pour plus de 35 espèces de mammifères dont la plus connue est le singe magot, qui fréquente les nombreuses grottes disséminées dans les montagnes. L'avifaune est très riche avec plus de 100 espèces recensées, dont certaines sont emblématiques comme l'aigle royal.

Parc national d'Al Hoceima

Le Parc National d'Al Hoceima a été crée en 2004 et s'étend sur une superficie de 48 460 ha englobe une partie terrestre (le Massif des Bokkoyas) et une partie située en mer. Il offre une qualité esthétique exceptionnelle, englobant les sites côtiers les mieux préservés de la côte nord marocaine, de hautes falaises et un arrière-pays montagneux.

Le Parc compte plusieurs mammifères et est caractérisé par une grande diversité spécifique marine et par la présence d'espèces rares en Méditerranée : grande patelle, grande cigale, corail rouge, algues diverses. Le mérou est particulièrement bien représenté, tandis qu'il se raréfie ailleurs en Méditerranée occidentale.

L'existence de falaises intérieures et côtières, ainsi que de vastes vallées et de gorges font du parc un lieu idéal pour l'existence de tout type d'oiseaux, principalement les rapaces.

Parc naturel régional de Bouhachem

Ce parc couvre 80 000 hectares abrite des formations forestières parmi les plus belles du Maroc et à la biodiversité floristique élevée : zénaie (Quercus canariensis), tauzaie (Quercus Pyrenaica), subéraie (Quercus suber), pinède (Pinus pinaster ssp maghrebiana), cédraie (Cadrus atlantica).

32 espèces de mammifères (dont 11 espèces endémiques, rares ou menacées), 29 espèces de reptiles (dont 6 sont endémiques) et 91 espèces d'oiseaux (dont 32 sont endémiques, rares ou menacés) cohabitent dans les limites du site et notamment le milan royal, l'aigle royal, le faucon pèlerin et el hibou grand duc.