Samedi 26 Septembre 2020
ArabicFrancais (Fr)

La forêt couvre dans les régions du nord près de 1,2 millions d’hectares soit près du tiers de la superficie régionale. La forêt est potentiellement une source de richesse pour les communes rurales du Nord. Elle offre notamment des zones de parcours pour le cheptel, permet la production et l’exploitation du bois et le développement de certaines activités artisanales et protège les sols contre l’érosion. Elle abrite des écosystèmes variés et offre également des paysages naturels parfois somptueux. Son exploitation génère enfin des ressources financières non négligeables.

Dans la région de Tanger-Tétouan, la forêt se concentre essentiellement dans la province de Chefchaouen avec près de 43% du total régional. Dans la région de Taza- Al Hoceima- Taounate, c’est la région de Taza à elle seule qui abrite près de 71 ,6% de la forêt régionale.

En raison des menaces de défrichement et d’exploitation abusive qui pèsent sur elle, des efforts de reboisement et de protection de la forêt sont menés dans les régions concernées. Ainsi, les régions du Nord ont totalisé à elles seules près de 50% du total des superficies reboisées existantes au niveau national (2008-2009).

Parmi les principales essences forestières répertoriées dans la région, l’ont peut citer le chêne liège, le chêne vert, le chêne zen et tauzin, le thuya, l’alfa, le pin, le matorral, l’eucalyptus, l’acacia, le cèdre et le sapin. Ce domaine forestier comprend des zones ayant des valeurs écologiques élevées qui devraient bénéficier d’une protection spéciale afin de garantir leur conservation. C’est particulièrement le cas du sapin de Talassemtane qui est une essence endémique, dans la province de Chefchaouen, pour lequel a été décidé la création d’un parc national afin d’assurer sa préservation. Le parc de Bouhachem abrite quant à lui sur 80 000 hectares des formations forestières parmi les plus belles du Maroc et à la biodiversité floristique élevée : zénaie (Quercus canariensis), tauzaie (Quercus Pyrenaica), subéraie (Quercus suber), pinède (Pinus pinaster ssp maghrebiana), cédraie (Cadrus atlantica).

Sapinière du Talassemtane