Samedi 26 Septembre 2020
ArabicFrancais (Fr)

Document sans nom

Cet espace se caractérise par une importante diversité géographique, géologique et environnementale. Il inclut tant des régions littorales, montagneuses (Rif et Moyen Atlas), des plaines relativement arrosées (Loukkos) que des plateaux semi-arides (Guercif). Il inclut de vastes espaces forestiers ainsi que trois parcs nationaux : Parc national de Talassemtane, Parc national de Tazekka, Parc national d'Al Hoceima qui témoignent d'une riche biodiversité.

La zone d'intervention de l'Agence offre ainsi plusieurs composantes paysagères et des milieux variés.

Région de Tanger-Tétouan

Le tangérois

Cet espace est situé au Nord de la Région, entre la mer Méditerranée et l'Océan Atlantique, cette zone se présente comme une richesse naturelle de la ville de Tanger. Elle coïncide approximativement avec le bassin de l'Oued Mharhar. Le Tangérois est une zone dominée par la culture des céréales, plus ou moins intensive, substituant la végétation naturelle.

La côte et les bassins méditerranéens

Cette zone est constituée par la couche paléozoïque ou axiale de la chaîne du Rif, cette unité peut se subdiviser en deux sous-zones qui coïncident approximativement avec les zones nord des provinces de Tétouan et de Chefchaouen. La première obéit à des critères géologiques (zone axiale) et la deuxième à des critères hydrologiques (coïncidant avec les bassins des oueds Laou, Tilaissass, Amtar et Ouringa), les deux sous zones ont des caractéristiques différentes à cause des actions de l'homme : la côte de Tétouan présente des niveaux d'urbanisation élevés alors que Chefchaouen est plus montagneuse et ses activités correspondent au secteur primaire. L'aire de Chefchaouen s'articule davantage avec l'arrière-pays en couvrant les bassins des oueds laou, Ouringa et Amtar. Les fleuves y ont érodés en maintes occasions de profondes vallées isolées dont l'accès est difficile.

Pays Jbala

Cette zone correspond aux sous zones montagneuses et aux vallées intérieures de la zone rifaine. Les conditions du relief, ajoutées à la configuration du réseau hydrographique, réduisent l'espace en versants très prononcés dans les vallées intérieures, les transformant ainsi en authentiques enclaves. Le pays des Jbala, avec l'unité de la côte méditerranéenne, englobent les formations de végétation naturelle les plus intéressantes de la région : sapin, cèdre, chêne liège, chênes verts, pino canario et quelques chênes rouvres partagent des zones écologiques et ont donc une grande importance environnementale.

Bas loukkos

Le Bas Loukkos (notamment province de Larache) est caractérisé par une nappe phréatique importante, dont l'aquifère de R'mel présente une réserve estimée à 122 millions de m3. La quasi totalité de l'aire est recouverte de sédiments du quaternaire : le manteau alluvial du bassin du fleuve Loukkos. Cette aire présente un potentiel important pour son développement, aussi bien au niveau naturel que socio-économique. Vers le Sud de cette zone on découvre la plaine du fleuve Loukkos d'une superficie totale de 150 000 ha dont 70 500 ha irrigables grâce aux conditions favorables sur le plan topographique et des sols. Le reste est utilisé comme bour aménageable, bour céréalier ainsi que parcours et inculte en moindre proportion.

Région de Taza- Al Hoceima- Taounate

Espace rifain

L'espace Rifain de la région est un espace montagneux et escarpé. Il concerne notamment la province de Taounate dont la partie nord à relief montagneux couvre environ 40% de la superficie totale de la province. Les altitudes du relief y vont jusqu'à 1800 m. Elle est traversée par six grandes rivières constituant les principaux affluents de l'Oued Ouergha.

Il concerne également la province de Taza où la zone pré-Rifaine se prolonge par les montagnes du Rif pour atteindre une altitude de 2000 m. Enfin, il concerne la province d'Al Hoceima, où l'unité centrale de la province est occupée par une zone de hautes montagnes plissées, formées de bancs de grés quartzites ou de séries gréseuses du type flysch.

Pré-rif

Le paysage Pré-rifain est constitué essentiellement des vallées proches de Taza et offre d'importantes superficies cultivables (principalement en Bour) mais pâtit parfois de la sécheresse. Il inclut également la partie sud à relief vallonnée de la province de Taounate qui couvre une superficie de 3300 km² environ. Les altitudes varient de 1000m au jbel Zeddour à 150 m le long de l'oued Inaouen.

Aire montagneuse atlasique

L'aire montagneuse Atlasique (sud de la province de Taza) présente des reliefs élevés, de hauts risques d'érosion et des niveaux élevés de dégradation des ressources naturelles. Le Moyen Atlas, atteint dans la province des altitudes dépassant les 3000 m au niveau du massif de Bouiblane.

Zone de Guercif

Ce plateau semi-désertique se caractérise par un climat semi-aride, avec des faibles précipitations ne dépassant pas 185 millimètres. Elle bénéficie toutefois d'une terre fertile lui offrant une richesse agricole. Deux grands oueds traversent la région, à savoir : Oued Melelou et Oued Moulouya.