السبت 13 نيسان/أبريل 2024
ArabicFrancais (Fr)

smleroi img10

La mise en place de ce programme quadriennal (2011-2014) vise à lutter contre les dysfonctionnements spatiaux, à améliorer le cadre bâti et à favoriser l'accès de la population aux infrastructures de base, l'objectif étant de répondre aux besoins et aspirations des populations de cette région qui regorge d'importantes potentialités socio-économiques.

Ce projet intégré à forte portée sociale ambitionne également l'intégration de l'ensemble des quartiers dans le tissu urbain, le renforcement du réseau routier reliant les différents quartiers, la protection de l'environnement, et l'amélioration des conditions de vie des populations locales.

Le programme complémentaire de mise à niveau urbaine de Fnideq prévoit le renforcement du réseau routier (115 MDH), le développement des réseaux d'eau potable, d'assainissement et d'électricité (70 MDH), la construction d'une décharge publique contrôlée (40 MDH), l'aménagement des voies publiques (40 MDH), la réfection du réseau d'éclairage public (20 MDH), l'aménagement d'espaces verts (5 MDH) et la prévention des risques d'inondations (10 MDH).

Il serait mis en oeuvre dans le cadre d'un partenariat entre les ministères de l'Intérieur, de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'espace, le secrétariat d'Etat chargé de l'Eau et de l'Environnement, la société délégataire des services d'eau, d'assainissement et d'électricité Amendis, filiale de Veolia Environnement Maroc, la commune urbaine de Fnideq, le conseil provincial de M'diq-Fnideq, la compagnie générale immobilière (CGI), la promotion nationale et les bénéficiaires.

A cette occasion, des explications ont été fournies au souverain sur le programme de réhabilitation des quartiers sous-équipés de Fnideq (2012-2013), partie intégrante du programme complémentaire de mise à niveau urbaine de la ville.

D'un coût global de 185 millions, ce programme bénéficierait à 15 quartiers et porterait sur plusieurs actions ayant trait à l'approvisionnement en eau potable et au renforcement des réseaux routier et d'assainissement.

Le souverain a, par la même occasion, procédé au lancement des travaux de réhabilitation du quartier Delma et ceux de parachèvement de la réhabilitation du quartier Ras Louta, d'un coût global de 30,4 MDH. Les travaux porteraient sur la pose de 3.600 m de canalisation d'eau potable (3,4 MDH), la réalisation du réseau d'assainissement liquide d'une longueur de 6.300 m (10 MDH) et le renforcement du réseau routier (17 MDH).

 

Autres Activités Royales

إصدارات