Vendredi 19 Octobre 2018
ArabicFrancais (Fr)

Mdiq Fnideq

Superficie : 178,5 km²

Population : 103 000 habitants (est. 2008)

Communes : 2 urbaines et 2 rurales

Voir la photothèque de la province

Milieu naturel et démographie

La Prefecture de M'DIQ-FNIDEQ couvre une superficie d'environ 178 km². Sa population est de l'ordre de 95.681 (Recensement de 2004) dont la population urbaine est 89 555 et rural est 6126 habitants. Quant à la densité moyenne, elle est d'environ 538 habitants/km².

La préfecture de M'diq-Fnideq, créée en 2004, s'étend sur la frange méditerranéenne entre Sebta et Tétouan. Elle se compose de trois communes urbaines M'diq (env 60 000 habitants), Fnideq (env 53 000), Martil (anciennement rattachée à la province de Tétouan) et les deux communes rurales de Alliyenne et Belyounech.

Située à 15 km de Tétouan et à 25 km de Sebta, Mdiq est limitée au nord par la municipalité de Fnideq, au sud par la commune de Mellaliyine, à l'ouest par la commune d'Alliyene et à l'est par la Méditerranée. Sa vocation première fut marine et le demeure par son port de pêche dont la réalisation remonte aux années 1970.

La province se caractèrise par un climat méditéranéen avec de relativement faibles amplitudes thermiques.

Histoire

À Jebel Moussa se situe la grotte Ghar Khal où auraient été retrouvés des vestiges du Néolithique. A l'emplacement de l'actuel Fnideq, communément connu sous son nom espagnol Castillejos, ont été découverts des vestiges d'époque romaine, plus exactement à l'endroit de la mosquée principale et au niveau de l'ancienne fabrique de briques. Le mot Castillejos a pour origine des constructions en ruine qui existaient à cet endroit, avant la création du noyau de la ville actuelle par le colonnisateur espagnol en 1934.

La population s'est retirée vers les hauteurs dans les monts d'Anjera et El Haouz.

Au lendemain de l'indépendance, la ville de Fnideq s'est transformée en un centre de commerce transfrontalier. Par conséquent, la population a augmenté de façon massive, accompagné de la création d'un modèle urbain non contrôlé.

M'diq, communément appelée Rincón, est actuellement le siège de la province. Cet endroit abritait avant 1860, une petite bourgade rustique. Le centre historique moderne de la ville a été créé pendant la colonnisation autour des installations militaires. L'architecture y était modeste et simple, avec des maisons blanches, sur un seul niveau. Actuellement, le paysage architectural du centre historique, construit par les Espagnols, s'est transformé au profit de la construction de maisons à étages, de plus de deux niveaux. Rares sont les maisons de plain-pied qui subsistent.

En 1913, la route Sebta-Tétouan passant par Mdi'q fut inaugurée. En 1916, étaient terminés les travaux du chemin de fer reliant Sebta à Tétouan.

Le long de cette voie de chemin de fer ont été construites, à Fnideq, Rifiyyin et Negron, d'admirables stations ferroviaires avec un style architectural néo-arabe. La gare ferroviaire de M'diq a été, démantelée. Celle de Tétouan, de taille importante, a bénéficié des travaux de restauration et réhabilitation pour devenir un musée des Arts plastiques.

Avant de devenir une province à elles seules, Mdi'q et Fnidek dépendaient de Tétouan.

Economie

La province est dynamique. Les activités commerciales et de services y sont developpées. La province est également accessible et desservie par un réseau routier composé 'une voie express et d'une autouroute.

Dans le cadre de la mise à niveau des villes marocaines, les villes de M'diq-Fnidek ont bénéficié d'un réaménagement de leurs centres urbains et de l'amélioration de la qualité de circulation notamment en créant à M'diq une agréable promenade maritime «el paseo maritimo» et en mettant à niveau ou construisant une série d'infrastructures urbaines. Désormais, Martil également est inscrite dans une dynamique de mise à niveau urbaine.

Le port de M'diq est classé troisième port de pêche sur la côte méditerranéenne. Il y existe des industries liées à la mer et une almadraba.

Culture et société

Les deux villes sont fortements influencées par la ville de Tétouan, elle se caractèrisent également par leur proximité géographique de l'enclave occupée de Sebta. La cuisine locale se base notamment sur les poissons et fruits de mer.

Le dynmisme associatif de la province n'est pas en reste, celle-ci compte 106 associations oeuvrant dans les domaines de l'environnement, de la culture, de l'action sociale, de la formation et l'éducation, des associations de quartier, etc..

Monuments et sites d'interêts

La province dispose de splendides paysages littoraux et montagneux. A l'extrémité du Cap Noir, se situe un phare aux allures d'une tour de style arabe.

La ville de Fnidek comporte un souk à l'activité très dense.

Le port de Mdiq st également un port nautique. Chaque année, le Royal Yachting Club de M'diq y organise la «Semaine nautique internationale».

Photothèque M'diq Fnideq 

Loading images
loading
200 mdiq Fnid_01 mdiq Fnid_02 mdiq Fnid_03 mdiq Fnid_04 mdiq Fnid_05 mdiq Fnid_06 mdiq Fnid_07 mdiq Fnid_08 mdiq Fnid_09 mdiq Fnid_10 mdiq Fnid_11 mdiq Fnid_12 mdiq Fnid_13 mdiq Fnid_14 mdiq Fnid_15 mdiq Fnid_16 mdiq Fnid_17 mdiq Fnid_18 mdiq Fnid_19 mdiq Fnid_20 mdiq Fnid_21 mdiq Fnid_22 mdiq Fnid_23 mdiq Fnid_24 mdiq Fnid_25