Lundi 18 Juin 2018
ArabicFrancais (Fr)

Ouezzane

Superficie : 1861,2 km²

Population : 307 083 Hab (est. 2008)

Communes : 1 urbaine et 16 rurales

Voir la photothèque de la province

Milieu naturel et démographie

La province d'Ouazzane appartient aux marges méridionales du pays Jebala dont les grandes tribus sont: Masmouda, Rhouna, Ghzaoua, Seta et Beni Mestara.

La province est protégée des influences atlantiques par les montagnes environnantes de moyenne altitude et bénéficie d'un climat méditerranéen sub-humide avec une saison d'été sec dont les températures varient entre 19 °C et 32 °C, et avec un hiver froid à doux dont les températures varient entre 6 °C et 14 °C. La moyenne annuelle des précipitations est de 800 mm. La répartition de ces précipitations est irrégulière.

La ville d'Ouazzane est une ville moyenne. Elle comptait 57 972 habitants selon le recensement de 2004. Elle est bâtie en amphithéâtre sur le flanc nord de la célèbre montagne djebel Bouhlal et le flanc de sud-est de la montagne djebel Bouakika. Le site de la ville est très accidenté. Elle est traversée par un seul axe routier d'est en ouest qui se divise en deux branches à chaque extrémité.

Histoire

L'histoire de la province toute récente (2010) n'occulte pas l'histoire assez ancienne de la ville. La ville était en effet entre le XVIIIe et le XIXe siècle un centre politique important.

L'histoire de la ville est également liée à son artisanat qui aurait plus de 4 siècles. Elle abritait également une communauté juive dans le quartier du Mellah.

Economie

La province d'Ouazzane est connue pour ses oliveraies et la production d'huiles d'olive de qualité. On trouve deux types de structures de production : avec des équipements modernes d'une part et traditionnels d'autre part pour les produits de consommation locale.

Ville d'artisanat depuis près de 4 siècles, Ouazzane abrite plusieurs corporations de métiers animés par plus de 5000 artisans et 3 coopératives artisanales.

Culture et société

La ville d'Ouazzane se caractérise par un tissu artisanal développé et des métiers typiques.

Parmi les activités qui ont pu y subsister, on trouve :

Le tissage de la laine est l'activité la plus ancienne et la principale. La Jellaba Ouazzania (vêtement porté aussi bien en hiver qu'en été) assure la renommée de la ville.

Les métiers du bois qui se sont développés grâce à l'abondance de la matière première offerte. Les tourneurs de bois produisent des éléments et des articles au profit d'autres métiers artisanaux à savoir: des rouets pour les fileuses et les tisserands (Naoura), des planches à laver (Ferraka), des piques à brochette...

Les tanneries qui remonteraient au 14° siècle.

Monument et sites d'intérêts

La mosquée Sm'aa des Zaouia

La mosquée S'ma des Zaouïa a été construite au XVIIIème siècle. Elle arbore un minaret octogonal fait de mosaïques de la couleur de l'islam.

La médina sans porte ni murailles

Ouezanne est une des rares villes anciennes du Maroc à n'être pas ceinte de remparts ni de portes fortifiées monumentales. Il existe toutefois des portes associées aux murs extérieurs des demeures anciennes. Ces portes, qui permettaient de clore la Médina à la manière d'une enceinte, ne présentaient pas un système fortifié réellement définitif. La première porte, connue sous le nom de Bab Fatha, est en arc simple en plein cintre surbaissé en briques cuites et pierres sèches. Elle daterait du XVIIe siècle. La seconde porte, Bab Jmouâa, est constituée par un arc outrepassé brisé doublé par un arc à lambrequins, les écoinçons sont ornés de riches motifs géométriques sculptés et le tout est surmonté d'une console pilastre supportant un auvent de tuiles vertes vernissées.

Les quartiers de la médina

Dar-Sqaf est le quartier le plus ancien de la médina. Ce quartier abrite la célèbre mosquée qui porte le nom du quartier et réputée par son minaret octogonal.

Le quartier Mellah abritait la communauté juive. Ces quartiers font notamment partie du coeur de la médina. Ils sontreliés à un centre commercial où sont regroupées les principales activités commerciales dont la plus spéciale est le commerce de la Jellaba Ouazzania. Les rues de ce centre, exclusivement réservées au négoce, sont bordées de boutiques juxtaposées sans discontinuité et présentant un ensemble de constructions d'architecture homogène.

Les souks

Les souks débutent avant la place Bir Inzarane. Les souks abritent des menuisiers, des tailleurs, vendeurs de tissus et des forgerons.

Jbel Bou-Hellal

Le mont Jbel Bou-Hellal domine la ville avec ses 609 mètres de hauteur. Il offre des superbes vues sur Ouezzane, les collines des Ghezaoua et les montagnes du Rif.

Photothèque Ouezzane 

Loading images
loading
14155650 14241795 14651064 18296770 18296821 18297103 18297215 18297275 18297318 21706365 21706541 21707015 41991216 41991237 41991255 60428182 Ouazzane-1